J’étais un peu occupée avec… (mea culpa) la fin de mon roman que j’ai changé avec beaucoup de mal. En suis-je plus satisfaite ? Je crois bien que oui. J’avais tellement de peine de tuer mon personnage que je m’étais dépêchée de virer le bouquin et puis… surprise (non, il ne ressuscite pas !), mais j’ai trouvé une fin plus douce. Une fin quoi.

J’ai une drôle de méthode de travail qui me permet de ne pas perdre mes brouillons, ce qui fait que mon ancienne fin existe toujours dans les versions antérieures de mon texte. Chaque jour, une nouvelle copie datée, ce qui nous permet de voir l’évolution du texte au fil des jours. Qu’est-ce que ça donne ? 35 fichiers, une preuve que j’ai bien écrit le roman en question, une autre façon de voir l’évolution et la possibilité de dire… « finalement j’aimais mieux telle version ».Ah et ça fait un truc de… 200 k.

Maintenant, je suis un peu en retard sur mon « planning » de la rentrée : plans de cours, vérification de la matière, échéanciers, etc. Tous des cours que j’ai déjà donnés et heureusement ! Par contre, il faut se remettre dans le bain et changer un peu les choses, question de se mettre un peu en dehors de sa zone de confort. Je compte même recruter quelques étudiants pour ScriptFrenzy.

Bon, je me sentais coupable de vous avoir délaissée… maintenant, faut que j’y retourne ! À tout ceux qui sont là-dedans : bonne rentrée !

* Notez que le lien de Fréquences à partir de l’accueil d’idmuse sera retiré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.