Une bonne mauvaise nouvelle ?

Le tome 01 de Rêves étant parti chez certains éditeurs, j’ai reçu des refus différents (par lettre, toujours), mais là, c’est un refus gentil par courriel m’indiquant que je recevrai une lettre « type », mais avec de bons mots et une demande de rencontre pour discuter de façon informelle de « mes projets d’écriture futurs ».

Wow. J’ai déjà 2 romans après Rêves 😉 et Rêves a été écrit en rafale : 3 tomes en 4 mois. Assez intense (comme tout ce que je fais en général).

Je suis 🙂

Signe que les bonnes mauvaises nouvelles sont parfois bonnes aussi 😉

Et c’est pas une petite maison. Bref, joie. Quel dommage que le mari soit à Québec. J’ai personne avec qui jubiler 😉