À relire, à ajouter, à effacer… on devient vide. Puis vient ce petit moment où ce qu’on écrit se rebranche avec le reste de l’histoire. Et les pages défilent plus rapidement. C’est presque la fin.Même moi, j’arrive pas à y croire.

One thought on “Ça achève !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.