Avant que ma mémoire ne flanche (ce qui risque d’arriver lorsque la rentrée sera officiellement en cours | mardi prochain), je tiens à étaler mon petit voyage-éclair à Québec.J’ai déjà parlé de mon coup de coeur pour le moulin à images, alors je ne vais pas m’y attarder davantage, mais si quelqu’un n’y est pas encore allé… allez vite y faire un tour !

Tout commence dans le bus. Oui, je crois que les vacances, ça commence pendant le chemin qui nous y mène. D’abord parce que la transition entre ici et ailleurs, ça prend du temps. On laisse, kilomètres après kilomètres, le quotidien derrière soi et on songe à ce qui s’avance vers nous. Pour ma part, j’avais une deuxième raison : je lisais La danse de l’esquive d’Émilie dans le bus.

Je suis souvent effrayée quand j’ouvre un nouveau livre, mais ici on s’attache rapidement au personnage de Sarah pourtant bien complexe : forte et fragile à la fois. Je me suis retrouvée à l’UQAM en études littéraires (en cherchant bien malgré moi certaines ressemblances dans les profs).

J’ai aimé les changements de narrateurs, les glissements entre folie et raison, la quête identitaire et j’admets avoir eu un petit pincement à la fin (disons un mélange d’émotion et de surprise).En tous les cas, je l’ai littéralement dévoré : il n’a pas tenu le parcours jusqu’à Québec ! Et quand le mari est venu me chercher, je pense que je lui en ai parlé pendant 10 minutes (du coup, il dit qu’il va le lire, mais ne rêvons pas trop ! hahahha)

Québec, c’est une belle ville et mon mari a un petit appartement tout près du Colisé. Quartier calme, les gens qui disent bonjour partout, ça change de Montréal, ça, c’est sur !

C’est aussi l’occasion de voir Annalia qui m’a fait découvrir Ciné-Cure. Quel endroit extraordinaire ! [merci Claudie !] Cinéma – café – internet – pâtisserie – crème glacée. Si c’est pas le paradis sur Terre, ça ! En plus, le personnel est gentil comme tout. Ce qui nous a valu deux jours entiers à écrire et à jaser dans ce petit lieu exceptionnel… Vraiment, faudra que j’y retourne.

Mon mari reste là-bas jusqu’en octobre… hum !

3 thoughts on “Québec”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.