En général, les projets promotionnels qui impliquent des étudiants, j’embarque !

Le premier projet du genre, c’était l’an dernier, quand on a fait le lipdub à partir de la chanson de Slumdog Millionnaire. Beaucoup de temps et d’énergies, mais moi et ma collègue, sommes parvenues à faire de quoi de sympathique.

Cet été, nous avons refait la vidéo promotionnelle du Collège (dans un tournage assez intense de 3 jours). En plein mois de juin, fallait le faire, quand même ! Mais le résultat est vraiment intéressant. Le HD, ça apporte vraiment quelque chose, je trouve. On ne peut plus s’en passer (j’exagère à peine, là).

Cette année, comme si nous n’étions pas assez fatiguées, ma collègue et moi, nous avons décidées de changer de concept en nous inspirant de la télésérie américaine Glee. Au lieu de faire un lipdub, nous avons choisies de faire un gleedub : soit un remake d’une ou de plusieurs scènes de l’émission.L’objectif était simple : créer un évènement avec une gang d’étudiants qui trippe, puis récupérer l’objet (promotionnel) qui en découle. Si vous saviez comme les choses sont simples quand les gens sont motivés ! Trois heures de pratique pour chaque chanson (ce qui est peu pour apprendre les chorégraphies) et environ le même temps pour le tournage.

Une série de chansons avaient été proposées aux étudiants et ils avaient fait un vote. Don’t Stop Believin’ était favorite (et de loin!), mais des volontaires ont quand même souhaités refaire 2 autres chansons: soit le remix Halo/Walking on sunshine et Say a little prayer. Ça tombe bien, on a une équipe de Cheerleaders à Brébeuf !

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Ma collègue, monteuse de nature, décide qu’on refait intégralement les scènes: angles de caméra, mouvements, etc. Je ne vous dis pas le bordel ! Les étudiants autres qu’en Arts et Lettres ont dû se demander comment on allait faire un tout de ce qu’on filmait ! Évidemment, c’est beaucoup plus visible dans Say a little prayer et dans Halo (qui ont été montés avec la vidéo originale dans le coin pour être le plus précis possible).  Sauf des scènes non synchro, on y est arrivé !Avec Don’t Stop, on a pris un peu plus de liberté, sinon on s’en serait jamais sorti vivants ! Ou peut-être que oui, mais plus fatiguées ! Par contre, le résultat est pas mal intéressant. Le montage nous a permis de mieux voir l’ensemble du groupe. C’est pas ce qu’on veut voir, dans le fond, des jeunes qui s’amusent?

Le résultat est plus long et différent que l’an dernier, c’est sûr. Plus proches des étudiants aussi, je le crois. Après tout, ils se sont impliqués davantage (apprentissage de la chorégraphie, des paroles de chansons, etc.) À la première, vendredi dernier, nous avions près de quarante étudiants. À la fin de la présentation, une question: « Est-ce qu’on peut en refaire un autre? ». Ça fait chaud au coeur, mais après le nombre d’heures de sommeil qu’on a eu pendant 3 semaines… la réponse fut instantanée: l’année prochaine! Autrement dit, quand on aura oublié le travail que c’est! hahahaha

Le résultat final:

3 thoughts on “GleeDub”

  1. c’est une aventure corsée, solidifiante et qui rend fier, j’en suis certaine; je ne connaissais pas ce concept de glee, mais là je vois très bien; on a une bonne idée de tout ce qui implique une mise en scène et tout… bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.