On pousse le crayon !

Jour 6 du nanowrimo et j’ai franchit la barre des 15 000 mots. Pas facile comme défi, surtout en sachant que j’ai une pile de corrections qui m’attend. Demain, encore et toujours demain. C’est mon nouveau proverbe!

Tant que je termine le lot avant mardi, je serai dans les temps, mais quand même… il vaut mieux ne pas tarder, hein? Novembre est suffisamment chargé comme ça (plus que trois semaines de cours…)

Mon histoire de nano est un peu triste et je ne suis pas sûre d’être dans l’ambiance pour écrire ça, mais bon. Ça fait changement de mes autres récits et, au moins, les mots coulent assez facilement. Et puis, c’est déjà mieux que mon ancienne histoire où j’étais bloquée au bout de trois pages. Bizarre, parce que, en général, les débuts coulent de sources, mais je n’ai peut-être pas « cuvée » mes personnages assez longtemps dans ce cas-ci. On verra ce que ça donne au final.

Ceci dit, je vais peut-être revenir à ma première histoire, éventuellement. C’est à suivre !