Jour 8 : 25 k

J’ai franchis la frontière des 25 000 mots ce matin. Pas mal pour une fille qui écrit assez lentement ces jours-ci. Je suis contente, quand même  ! Bon, c’est sûr que j’aurais pu faire mieux, mais il aurait fallu que je sois en pleine forme et que je ne fasse que ça ! Quand même: 25 000, c’est la moitié d’un nano et on n’est pas encore à 10 jours du début ! Yay !

En plus, l’histoire commence à prendre forme (56 pages plus tard, il est plus que temps!), mais je me dis que je vais peut-être revenir à ma première histoire (les félins). Comme il me reste encore trois semaines, j’ai le temps d’y réfléchir. Voyons jusqu’où les mots coulent dans ce récit.

Ah… évidemment… je n’ai toujours pas touché à mes corrections :-/