8 jours

Plus que huit jours avant la fin du nano. J’ai finalement commencé ma deuxième histoire sans terminer la première. Ça roule mieux, évidemment. Au début, on a le feu de faire vivre de nos personnages, de les placer dans des situations terribles. Il suffit de voir ce que ça va donner. Après, les limites sont jetées et il faut s’en tenir au cadre, aux contraintes, aux situations.

Mon histoire de deuil a quand même 17 chapitres et 173 pages (un sacré début, quoi). Une cinquantaine d’autre et je devrais y mettre fin. Pour mon histoire de félin, déjà près de cinquante pages et six chapitres (oui, ici, ma contrainte, ce sont les chapitres de 10 pages ou moins), mais je doute de pouvoir la terminer en huit jours (soyons réalistes, après tout!)Plus de mots ou un récit terminé? Hum. Dur choix!Déjà, ce soir je suis à 93k. Je me doute donc que le 100k ne devrait pas être un trop gros problème, mais j’aurais aimé terminer un roman. Pas écrire « fin » (parce que je n’écris jamais « fin »), mais me dire que celle-là, est finie. Je songe donc à reprendre l’ancienne histoire en espérant y donner un petit coup jusqu’au 30 novembre, mais je ne sais pas encore si j’en aurai le courage. La nuit porte conseil, paraît-il !

Et j’ai reçu ma tasse Script-Frenzy aujourd’hui (dans laquelle j’ai bu de la tisane… eh oui, que voulez-vous?) C’était rapide, quand même!