Lecture de métro

L’une des choses que je déteste le plus quand je commence à lire, c’est de tomber dans une série dont je n’ai pas la suite. Ce qui est fréquent avec mon petit Archos dans lequel j’ai plein de livres numérique. En fouillant, j’ai trouvé celui-ci: Marquée de Cast & Cast (tome 01 / 06 de La maison de la nuit).

Comment je choisis un livre? Dans le métro, rien à lire, hop on jette un oeil dans sa bibliothèque numérique, puis on en prend un au hasard (bon, à sept heures du matin… on ne se prend pas la tête). On fait ça pendant deux jours, puis on embarque et on veut savoir la fin, puis la suite, puis encore la suite…

Pour ceux qui ne connaissent pas, ben… mettons que c’est Harry Potter avec des vampires (et avec les pouvoirs magiques en plus). Ouais, je dirais que ça résume assez bien l’histoire…

Est-ce que c’est bon? Non, mais ça passe bien mes vingt minutes de métro jusqu’au travail et certains dialogues m’ont fait sourire. Bon, ça ne m’empêchera pas de dormir non plus, mais j’avoue que je suis de nature curieuse et que je vais terminer la série pour savoir si la fille va devenir la grande prêtresse de je-ne-sais-trop-quoi et baiser quelqu’un qui ne soit pas trop méchant. Voilà donc où j’en suis après le troisième tome. Rien d’enivrant, « full fille », mais facile à lire dans le métro.