Après avoir lu Le loup du Sanatorium et Le mâle idéal de Mathieu Fortin, j’avoue que je m’attendais à tomber sur un récit dans le même genre (un peu noir et mystérieux), mais contre toute attente, ce ne fut pas le cas! Ici, il s’agit d’un roman tout ce qu’il y a de plus fantastique, avec beaucoup d’actions et d’intrigues. Déjà, qu’une telle aventure se passe à Montréal m’a surprise (sachant que le pont Pie IX a été mon voisin de chambre…), mais j’avoue que vers la fin, j’étais vraiment étonnée du peu de temps qui s’était écoulé dans le roman entre le début et la fin, surtout avec tout ce qui s’y était déroulé. Pas le temps de débuter la formation du jeune Talenté, ce que j’avais hâte de lire, que juste pour se rendre à la Compagnie, cela a pris des tas de chapitres!

Cela reste quand même mystérieux en un sens: on ignore encore pas mal de choses en refermant le livre (on a la tête remplies de questions sur les rêves et les pouvoirs, mais les réponses ne sont toujours pas données). Cependant, on pressent ce qui pourrait arriver, mais comme c’est fini, on ne peut que l’espérer.

Je suis donc restée un peu sur ma faim, mais que cela ne tienne: j’ai déjà le deuxième tome sous la main!

En attendant, j’ai recommandé à mon chéri de le lire, car c’est un peu plus son type de littérature que le mien, bien que j’avoue qu’à partir de la moitié, j’avais hâte de savoir la fin et il m’a fallu le terminer d’un trait.

L’histoire est incontestablement bien écrite et très originale!

2 thoughts on “Entités (T1) de Mathieu Fortin”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.