Je tweete!

Qui l’eût cru: je tweete! Ça paraît idiot de faire un billet sur le sujet, mais je ne pensais jamais, il y a trois mois, que ça pourrait devenir toute une aventure!

J’admets que j’ai un compte depuis deux bonne années (je suis techno addict, le saviez-vous?), mais comme je n’en voyais pas l’intérêt, c’était plutôt désert. Et puis quelqu’un s’est mise à dire à quel point elle trouvait ça chouette et j’y ai jeté encore un oeil.

Pour les curieux, voici un petit résumé des épisodes précédents:
Chez moi, la télé ne s’ouvre pratiquement jamais (ok, j’avoue qu’il m’arrive de jeter un oeil à Tout le monde en parle, le dimanche soir), et la radio m’empêche d’écrire donc pas de musique non plus. Autrement dit, si c’était la fin du monde (quoiqu’on n’est pas encore en 2012), je serais probablement la dernière à le savoir (à moins qu’on m’envoie un mail, alors là! je le saurais!)

Mais plus maintenant! Je n’ai jamais été aussi bien informée depuis que Twitter existe dans ma vie: le Japon, le tremblement de terre, le réacteur 3 qui chauffe et toutes ces infos, je le sais! J’ai même accès aux images en HD. Je n’ai (presque) rien à faire que ça arrive chez moi, tout seul, comme par magie! Je connais même la météo (ouf, de quoi on parlerait, autrement, hein?) et il paraît qu’on va en élections. Tout ça sans ouvrir la télé, c’est fou, hein?

Bon, j’avoue que je suis encore une novice sur le système: j’ai testé plusieurs widgets pour que ça soit toujours ouvert sur mon bureau (tout le monde ne jure que par TweetDeck, mais j’ai un peu de mal à m’y faire). Je tweete, retweet, m’abonne ici et là, me désabonne aussi (ouf, les vampires, on en revient, un moment donné). Et finalement, je suis (un peu) addict!

C’est de ta faute, Pauline! Mais merci!

Ceci étant dit, hormis le fait que j’ai l’air moins bête quand on me parle d’actualité (quand même, la dernière fois, je ne savais pas qu’il y avait eu un tremblement de terre en Haïti, moi, c’était un méchant #fail), ce qui me plaît encore plus, ce sont les découvertes qu’on peut y faire: des sites interactifs, des blogues intéressants, des artistes qui commentent l’actualité, qui font réfléchir, des photographies qui nous donnent le sourire (oui, toi Magda!), de la musique à télécharger gratuitement, bref: en une journée, tout un monde arrive jusqu’à moi!

Dire que ça m’a pris deux ans pour comprendre comment ça marche. Décidément, je vieillis 😉