Depuis deux semaines, mes étudiants se creusent les méninges pour illustrer les textes de Philippe Devos pour un travail qu’ils doivent réaliser dans l’un de mes cours : le livre illustré.

À partir de poèmes ou d’histoires et à l’aide de Photoshop et d’inDesign, mes étudiants devaient lire, choisir et effectuer la mise en page d’un texte ou de plusieurs poèmes. Leur but? Rendre l’univers de l’auteur accessible et visible, illustrer le texte, l’habiller comme on le ferait pour un « beau livre ».

Pour avoir fait l’exercice avec des textes plus connus les années passées (Le petit chaperon rouge / Alice au pays des merveilles), j’avais envie de faire quelque chose de différent, cette année. De les faire créer à partir de quelque chose de nouveau, qu’ils ne connaissaient pas, un monde sans image, quoi. Parce que c’est à eux de créer ce monde! N’est-ce pas le but du livre que de nous permettre d’imaginer?

Résultat: très inspirant! Je suis vraiment étonnée de la qualité des travaux que je vois poindre petit à petit (il faut dire que la remise a lieu jeudi prochain).

D’ici là, surtout parce que je suis du type impatient, voici deux réalisations qui sont les premières tombées dans ma boite de courriels (ok, j’avoue que je les ai un peu poussées à me rendre leur travail à l’avance parce que j’avais très hâte de montrer le résultat à Philippe), mais je sais déjà que d’autres petits trésors s’en viennent!

Je tiens quand même à remercier l’auteur de s’être prêté au jeu en me permettant de triturer ses textes sans trop de craintes (enfin, je crois) et pour avoir généreusement laissé carte blanche aux étudiants quant aux mélanges des poèmes.
Je crois qu’il ne sera pas déçu.

4 thoughts on “Histoires à lire… et à voir!”

  1. Mince, faut que je vienne sur ton blog à l’autre bout du monde, pour découvrir les textes d’un type qui habite dans la même ville que moi ! Et si ça se trouve, avec les coïncidences qui me collent aux basques sans arrêt, je vais apprendre qu’il habite dans mon immeuble 😛

    (et c’est son anniversaire aujourd’hui… tu le fais exprès ? )

    (je déteste calaméo par contre, je n’ai pas réussi à « moins » zoomer, ce qui fait que soit c’est trop petit, soit c’est trop grand sur mon mini-rikiki-écran 10″5, c’est nul ou alors je ne suis pas douée…)

      1. Tu n’imagines même pas à quel point !
        Ca m’arrive sans arrêt ce genre de trucs…
        Soit je suis la seule à qui ça arrive, soit je suis la seule qui le remarque à tous les coups ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.