Quand mon blogue est vide

Quand mon blogue est vide, c’est parce que j’écris (donc en général, c’est une bonne nouvelle). Ce n’est pas faux ces jours-ci, parce que je passe tous mes temps libres à écrire, ce qui décourage mon mari et mes amis à la maison (eh oui, certains diront que je ne profite pas de l’été, mais je suis quelqu’un de casanier, désolée).

Cela dit, je suis de retour dans la ville de Québec pour une petite semaine de soleil, de lecture et d’écriture. Ok, je vais profiter du mari un peu et on se fera quelques petits restos au passage. J’ai aussi apporté quelques livres jeunesse avec moi pour m’éloigner de l’écran (de toute façon, après 15h, j’ai un coup de barre et il y a un énorme parc tout près). Autant en profiter pour faire quelque chose d’utile. Oui, moi et l’inutile, ça fait deux, désolée Martine, j’y arrive pas!

Juillet est déjà là et je suis déjà stressée en vue de la prochaine session (qu’est-ce que ça doit être ceux qui n’ont que 2 semaines de congé par an). Pourquoi? Parce qu’après juillet, il y a août. C’est déjà demain! Il faut dire que je dois refaire mon site (idmuse) et que j’aimerais bien qu’il tourne sous wordpress aussi, mais j’ai décidément pas mal de bug avec les animations Flash. Déjà, ça risque d’être une montage de problèmes à régler, sans compter qu’il faut tout y remettre le contenu! Enfin… l’espoir fait vivre!

Heureusement, avant-hier, j’ai appris que le mari songeait à aller faire un saut en France d’ici la fin du mois. Ah bon? Voilà un petit voyage surprise qui se rajoute au vide que j’avais de prévu. Un peu de bon vin avant le retour en classe, je ne peux pas dire non, pas vrai?

[edit] J’allais oublier de faire une petite publicité pour le premier livre de Philippe Devos (dont je parle souvent ici) qui est en vente! Et aussi parce que je vais profiter du fait que je fais un saut en France pour me le procurer!