Un mari encombrant

Hand with scissors cutting paper cut out with family member shape / Family problem / Divorce concept

J’ai commencé un roman très particulier. Il s’agit d’une histoire que j’avais en tête depuis… trop longtemps! Bien avant que je sois mariée même! Et comme je fêterai mon 13e anniversaire de mariage dans une petit mois, ça vous donne une idée depuis quand ça traîne dans ma tête. En plus, ces temps-ci, chéri étant un amoureux exemplaire, ça fait presque mal au coeur de devoir débuter un roman qui porte ce titre-là. Bon, c’est vrai que je peux le changer, mais vous voyez quand même le sujet général du récit en cours.

L’histoire? Un mariage de jeunesse effectué sur un coup de tête, dans un autre pays, qui devient un cauchemar. Elle s’en va. Le mari revient 8 ans plus tard pour obtenir le divorce et les vieilles rancoeurs reviennent avec lui. Autrement dit: c’est là où le bordel commence! Une histoire de filles (encore? bah oui!), mais sans aucun élément de fantastique. Juste des situations cocasses et deux têtes de cochons.

Est-ce que je vais le finir? Qui sait? Pour l’instant, je trouve ça rigolo de placer en interaction deux personnages qui se disputent sans arrêt. Et comme je suis à cheval entre un tas de projets en même temps, c’est ma façon de faire dans le léger. Ça me permet de m’évader (oui, écrire, c’est ma façon de regarder la télé). Quand j’écris, je m’évade et voilà dans quel pays je vais, ces jours-ci.

Note pour ceux qui me croisent dans le métro: pour les besoins de la cause, je suis toujours en train de m’engueuler moi-même et de trouver des situations amusantes pour ajouter de la friction dans le couple. Pas facile, mais très amusant! Autrement dit: je fronce beaucoup trop les sourcils sans raison…