L'automne

Depuis deux semaines, il fait chaud, froid, il pleut, il fait soleil et les feuilles commencent à tomber. Oui, c’est un fait: l’automne est là. C’est ma saison préférée, même si j’ai un sacré rhume depuis quatre jours (avouons que la salle où j’enseigne est encore climatisée et que les étudiants sont des êtres généreux de nature: il me refile leurs microbes!).

Ceci dit, j’aime sortir par temps frais et venteux, marcher dans les feuilles multicolores qui se mettent à remplir les trottoirs et les rues. D’ici deux semaines, ce sera des piles de feuilles dans lesquelles je pourrai marcher et au lieu de de feuilles jaunes, quelques rousses feront leur apparitions. Dans chaque trajet extérieur, je zig zag pour les entendre craquer sous mes pas. J’aime plonger les pieds dans un tas de feuilles qui ralentissent ma course, comme si je marchais dans l’eau. Je ressemble à une enfant qui attend l’Halloween quand je fais ça, sauf que je n’ose plus me jeter dans les tas de feuilles. D’ailleurs, ceux qui les ramassent me scrutent souvent avec un drôle d’air. Personne ne remarque donc à quel point l’odeur des feuilles en automne, c’est délicieux? Quand je marche sur elle et que je les secoue de la sorte: c’est pour que leur parfum remonte dans l’air!

Une petite chanson de Daniel Bélanger pour l’occasion dans un vidéoclip réalisé en Flash par mon étudiante Amélie Hardy-Groleau, il y a deux semaines: