Je me maintiens la tête hors de l’eau (10k – 9 étant pour Le talisman), mais j’avoue que le coeur n’y est pas tout à fait. J’ai trois chapitres, ça s’écrit, mais ma tête est froide. Je ne suis pas amoureuse de mes personnages et ça, finalement, je crois que c’est ce que j’aime le plus dans l’écriture. Au passage, je m’éparpille sur deux, voire trois histoires. J’ai relis les tomes 4 et 5 de La mémoire de l’ombre, parce que les copies traînaient au bureau. Tout ça alors que je croule sous la correction au travail et je vais devoir m’y atteler bientôt.

Bref, le temps manque et la motivation aussi.

Demain, je vais insérer un gentil garçon dans mon texte (ou deux, tiens). Ça devrait me donner un petit « boost » d’écriture, sinon je me rabattrai sur le Mari encombrant et sinon… sur rien. C’est pas comme si je n’avais rien à faire non plus!

À suivre…