Comme chaque année, je réserve le temps des fêtes pour faire le plein de livres. Il faut dire que j’ai une copine qui travaille dans une grosse librairie et qui a de bons rabais sur les romans (et oui, j’en profite!) Ceci étant dit, je n’ai pas attendu Noël pour récupérer les deux autres tomes de la trilogie d’Audrey Parily ou Miles End Stories de Pierre-Marc Drouin, mais personne n’en doutait vu combien j’ai apprécié son premier roman. Je n’ai juste pas eu le temps de faire des critiques (mon cerveau est trop compartimenté pour y parvenir, ou défragmenté, comme on dirait en langage informatique). J’y reviendrai, promis!

Cette année, je n’achète pas grand-chose. Audrey sort sa nouvelle série en 2012 (bon, je n’ai pas été en reste en 2011, hein) et le premier opus d’Edith fera son entrée, lui aussi. Alors Noël se limite à deux achats pour moi (et 6 pour chéri, mais passons). Le premier sera Impasse de Sylvie Gaydos (parce que je lis son blogue et qu’il me plaît bien) et Les têtes rousses de Claude Lamarche (pour les mêmes raisons et aussi parce que je veux qu’il reste en librairie!). Et plein de gens m’ont recommandés ces livres, alors pourquoi devrais-je hésiter?

Le père Noël est en route déjà, mais je n’aurai le tout qu’à Noël (oui oui, j’ai été bien sage).

Et sinon, pour la première fois, je vais acheter un bouquin numérique (chut, les autres, je ne les achète pas, je les emprunte), mais j’ai trop envie de lire celui-ci. L’heureux ebook sera donc Le retour de Manon Lachance de Marie Potvin. Avec de la chance, je vais quémander un bidule pour lire, mais peut-être pas non plus. Bref, ça reste à voir.

Quand j’annonce mes achats de Noël (pour moi et pas pour les autres), ça signifie que les vacances s’amènent et je vais les utiliser pour lire, écrire et corriger, parce que j’ai toujours mon deadline personnel pour la mi-janvier avec Le Cercle félin.

Pour les curieux, Chéri est tombé dans Les gouttes de Dieu (un manga sur le vin) et après en avoir reçu 3 à notre anniversaire de mariage, il voulait les autres (comme il y en a 19, on se calme… on j’en ai acheté 7 nouveaux, mais son anniversaire est en février et il ne veut jamais rien, alors…)

7 thoughts on “Qu'est-ce qu'on lit à Noël?”

  1. Pas certaine que Pierre-Marc Drouin aime voir son livre presque à coté du mien. Heureusement, avec Sylvie entre nous deux, elle saura calmer les esprits. Je me souviens avoir passé un commentaire au sujet su titre de son roman. Mile End, force m’était de l’accepter, c’est un nom propre de quartier, mais le « stories » titillait mon cerveau-qui-aime-la-langue-française au point de ne pas très bien supporter les mots anglais plus ou moins justifiés. Bien sûr, le dernier mot lui revenait ainsi qu’à son éditrice. N’empêche. Ce qui n’enlève probablement rien au contenu.

    1. Ben voyons 🙂 ce que je mets dans mon panier de Noël ne regarde pas les auteurs, au fond 😉 Les oeuvres vivent sans eux, désormais 😉 Enfin… il paraît (mais je crois que c’est difficile de le faire).

  2. Oh! Une petite mention à mon égard! *rougit* À vrai dire, j’y crois pas trop… tant que je ne tiendrai pas mon bouquin entre les mains, on dirait un rêve lointain…

    C’est la septième fois que j’entends parler des Têtes Rousses. Le message subliminal s’est finalement implanté dans mon esprit. Je vais me le procurer prochainement!

    JOYEUUUUUUX NOEEEEEEEEEEL!!! ET BOOOOOOONNE ANNÉÉÉÉÉÉ GRAND NEEEEEEZ!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.