Histoire de bien me bidonner à la fin de 2012, quand je ferai mon bilan annuel, je vais maintenant essayer de mettre mon année 2012 de l’avant. Allons, soyons fous: mettons-y nos rêves (enfin… tout en restant crédible, évidemment), et revenons nous bidonner l’an prochain (ou pleurer en regrettant que ce ne soit pas la fin du monde, tiens…)

Alors, de quoi j’aimerais que soit fait mon année 2012?

Niveau écriture

  • J’aimerais terminer La perte (ou enfin, peu importe le nom que ça prendra une fois terminé). Ce roman-là est différent et j’aimerais bien le mener à terme – là, c’est facile, je suis dessus, alors c’est normal que c’est la première chose qui me vienne en tête, mais je vois un tas de trucs à modifier dans plusieurs chapitres. Il me donne bien du fil à retordre, celui-là.
  • Je vais probablement écrire une histoire de chick-lit qui me trotte dans la tête depuis quelques mois: une fille qui revient faire face à son passé alors que son père est sur le point de mourir (dit comme ça, on ne dirait pas que c’est de la chick-lit, je sais, mais faites-moi donc confiance…)
  • J’aimerais avoir une idée pour une autre trilogie (ou une série en tous les cas – quoique je décide rarement du nombre de tomes qui vont tomber quand je commence). Je voudrais quelque chose qui me prend aux tripes, comme pour Rêves, La mémoire de l’ombre ou Le cercle félin, qui m’empêche de dormir et tout le reste. Qu’est-ce que ce sera? Je ne sais pas. En général, c’est quelque chose de foudroyant. Laissons venir les choses…
[divider]

Niveau correction & réécriture

Quand je surligne « mes histoires » en haut de ce blogue, je remarque qu’il y en a beaucoup et que je n’en fais rien. Donc, cette année, afin de limiter le nombre de répliques aux party de familles qui ressemblent à : « Pis toi, tes histoires, qu’est-ce que tu fais avec ça? ». Bien voilà, en 2012… je les corrige. Et peut-être même bien que je vais les soumettre à des maisons d’édition.

Tsé, quand c’est rendu que le voisin de mon père dit qu’il va parler à un ami qui a un publié livre dans une maison d’éditions et que peut-être que… Il est temps que je bouge, quoi. C’est gentil, les gens qui veulent m’aider, mais j’ai envie de faire ma place toute seule, comme une grande. Il faut dire que j’ai des réserves et à-priori, aussi.

  • Si tout va bien, fin janvier, j’aurai terminé la correction du premier tome du Cercle félin et avec un peu de courage, il sera même dans la poste pour quelque part (pas trop loin, quand même). C’est peut-être contraire à la norme, mais je ne vise qu’une maison, pour l’instant. Remarquez, j’ai le temps de changer d’avis.
  • J’aimerais bien reprendre La mémoire de l’ombre. J’ai déjà commencé à reprendre le premier chapitre, mais il stagne depuis plus de six mois.
  • Si j’avais encore plus de courage (et du temps, soyons honnête), je reprendrais Rêves sous une toute nouvelle mouture (à peine reconnaissable au niveau de l’histoire) et dont j’ai des extraits qui me flashent, parfois. Un roman à deux voix, avec des flashbacks, ce serait vraiment une première, pour moi. Vu la difficulté, il faudra que je sois en forme, pour m’y atteler.

[divider]

Niveau personnel & travail

Là, soyons fous!

  • Cette session, j’aurai non pas un, mais deux super groupes (un que je connais déjà, ouf, et un nouveau). Ils vont me faire des super projets que je vais venir vous montrer. Ils ont intérêt 😉
  • Je dois scinder un cours en deux pour la session d’automne. Cela signifie: plus d’infographies et de nouveaux projets à mettre en place. J’ai hâte. Vraiment hâte. J’espère juste être à la hauteur des idées que j’ai en tête et arriver à stimuler les étudiants à travers les différents projets que j’ai envie de leur faire réaliser. Une classe, c’est 50-50: une partie me revient de rendre la matière intéressante, mais une autre exige un engagement de leur part, quand on a un groupe qui ne veut pas travailler, on ne peut rien faire avec…
  • Je ne parle pas de chéri et du projet qu’on espère pour 2012, mais ne vous inquiétez pas, on y travaille 😉
  • Sinon, des rencontres, des voyages, des lectures, de l’énergie et le souhait d’avoir autant de discipline pour le gym que pour l’écriture.

8 thoughts on “Des projets pour 2012?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.