Une lecture musicale

Jeudi dernier, il y a eu une lecture musicale avec Mathias Malzieu à la BANQ. La salle était pratiquement comble et Mathias a déferlé comme le digne chanteur du groupe Dionysos: en traversant la foule assise, au travers des bancs. Un petit moment magique qui ne faisait que débuter. Sur la scène, Kim, son pianiste, et quelques instruments. Déjà, la soirée promettait d’être agréable.

Une lecture? Un concert? Disons… un mélange entre les deux. Venu présenté son dernier roman Métamorphose en bord de ciel, on suit sa voix, on se laisse emporter par le piano, on retrouve ses mots et ses personnages.

Outre des extraits, Mathias nous a fait l’honneur de chanter quelques chansons: Monsters in love, L’homme qui pondait des oeufs et Cloudman, tout dernier né du groupe (on attend l’album avec impatience).

Les moments forts? La complicité entre Mathias et Kim, sur scène, et surtout: lors de l’entretien qu’il y a eu après la lecture. C’est à se demander si l’animateur Stanley Péan n’est pas reparti traumatisé par leur folie.

À la fin de la soirée, petit moment dédicace. Deux de mes livres sur trois ont eu la chance d’avoir la griffe de l’auteur (parce que le troisième était… prêté). Et j’ai profité de l’occasion pour lui parler d’une animation réalisée par mes étudiants sur I love liou. Ni une ni deux, Mathias a joué la dites chanson au ukulélé  juste pour moi. Magique, je vous dis.

Et dire que Dionysos sera des Francofolies, cet été…

Parfois, la vie est douce…