grossesse 2.0.

En ces temps technologique et comme pas mal de mois ont passé avant qu’un deuxième ange ne tombe du ciel, voici quelques trucs pour économiser pendant la conception et la grossesse (parce que ceux qui sont dans le processus savent à quel point c’est une sacrée entreprise). Voilà pourquoi chéri (qui adore économiser) a dégoté quelques quelques trucs pour concevoir un bébé sans que ça ne coûte une fortune.

Les tests

Avez-vous déjà remarqué combien coûtent les tests d’ovulation en pharmacie? Presque quarante dollars pour sept ou dix tests (parce qu’il faut les faire tous les jours pendant une semaine). Et on ne parle pas des tests de grossesse. Chaque fois qu’on a un doute raisonnable, on se jette sur la boîte. Non seulement ça coûte bonbon, mais c’est souvent à recommencer.

La solution? Taiwan! Le site dealextreme oups intimate gadgets (c’est avec des jouets de couple, maintenant) qui offre des tas de gadgets par cher et sans aucun shipping. Il faut attendre 3 à 4 semaines pour la livraison, mais dix tests de grossesse pour 2$ et 5 tests d’ovulation pour 1$, ça reste dur à battre. Est-ce que ça fonctionne? Oui. Chéri a acheté les deux, a vérifié les deux tests (quand le test à 40$ disait positif, la version économique faisait la même chose). En plus, quand on a un doute, on se sent un peu moins coupable de gaspiller un test à dix sous plutôt qu’un test à 7$. Pourquoi c’est aussi peu cher? Ce n’est qu’une languette de papier: une ligne = négatif, deux = positif. Simple et efficace. Et à ce prix-là, faites des réserves!

Les vitamines

Prenez-vous de l’acide folique? Des Materna peut-être ou une version générique? En pharmacie, les vitamines reviennent à près de 20$ la boîte. Sachant que techniquement, on doit en prendre avant, pendant et après la grossesse, ça revient cher! La solution:  Costco, c’est 8$ pour un contenant deux fois plus gros que ceux vendus en pharmacie. Les pilules sont faites dans la même usine que les multivitamines génériques de pharmacie (elles ont la même taille, la même forme, mais elles sont mauves au lieu de roses). Seul hic: faut les avaler vite, il n’y a pas de couche protectrice sur le cachet pour éviter qu’on goûte à la vitamine (et c’est franchement pas très bon), mais à ce prix-là, je ne m’en plains pas.

Et les gadgets?

Oui, je suis une fille à gadgets et j’ai déjà vu les jouets technos pour bébé sur le site de dealextreme. Je ferai ma liste au père noël dans quelques mois. J’hésite aussi à demander un chandail « Geek inside » via le site ThinkGeek, mais tous les jouets me font très envie, je l’avoue.

Le prénatest

Il s’agit d’un test effectué autour de la onzième semaine et qui permet de vérifier que l’enfant est en bonne santé (tous ses membres + la clarté nucale pour éviter la trisomie 21). En privé, ces tests tournent autour de 295$ à 400$, alors qu’à l’hôpital, c’est gratuit. Personnellement, je suis suivie à l’hôpital Ste-Justine parce que c’est face à mon travail, donc je ne peux pas trop me plaindre (car c’est gratuit). Et dès qu’on a le pied dans la maison, tout est pris en charge et pour le moment, je ne peux qu’en dire du bien.

Je ne sais pas si c’est facile d’avoir un rendez-vous quand on est suivi à l’externe, mais c’est à réfléchir quand on entreprend cette démarche.

Pour ma part, mon prénatest avait lieu hier midi et tout s’est bien déroulé. Bébé dormait, il a fallu le réveiller pour prendre toutes les mesures, mais une fois éveillé, je ne vous dis pas comme ça bouge! 20 minutes à le voir dans tous les sens sur l’écran. Et dire qu’on ne sent rien! C’est fou!

En prime, nous avons eu droit à quelques clichés de la crevette qui fait déjà 6.5 cm de la tête aux fesses! Je ne vous dis pas comme c’était difficile de dormir après ça 😉