Faites un voeu…

Ce matin, deuxième échographie. 7 h 30. C’est tôt. Très tôt si l’on considère que bébé nous réveille depuis deux nuits en dansant la samba dans mon ventre (oui, déjà). Rectification: il me réveille et moi, je réveille chéri (y’a pas de raison que je sois seule, hein). Du coup, nous étions pas mal fatigués en nous rendant à Ste-Justine, mais assez curieux de savoir ce qui se cachait dans ce ventre en construction.

D’abord, bébé va bien. Il n’a pas arrêté de bouger, ce qui a été assez compliqué pour la prise des mesures. On a entendu « Allez, bébé, tourne-toi » au moins une bonne vingtaine de fois et j’ai probablement vidé une bouteille de gel à moi toute seule. Nous avions tout un public: d’abord la fille en formation, puis la technicienne et enfin le docteur. Une heure de cerveau, rein, pied, doigt, pancréas et toute la panoplie pour s’assurer qu’il est normalement constitué. Si ça peut rassurer de future maman, sachez que la moitié du temps, on n’a rien reconnu de ce qu’on nous montrait à l’écran (la preuve, à un moment, j’ai cru que j’avais un chat ou un crocodile dans le ventre). Ou un Picasso, tiens, car les techniciennes tournaient souvent la tête d’un côté ou de l’autre. À croire que c’est un acrobate qui se prend pour une moule.

J’ai répété à deux reprises que nous voulions savoir si le bébé avait une troisième jambe (histoire de vérifier que mon intuition se révélait juste). Et bien… oui. Il avait bel et bien une troisième jambe (bon, on nous l’a montré, ça semblait évident, mais vu tout ce qu’on a pu voir… disons que je la crois sur parole, plus que sur ma propre vision). On nous l’a dit à deux reprises, alors coudonc… ça doit être vrai! C’est un petit garçon (ah! voyez? les tests bidons des USA fonctionnent, on dirait).

Et comme nous sommes très investis dans les casseroles, ces jours-ci, chéri est plutôt fier de son petit révolutionnaire qui n’a accepté de prendre la pose qu’avec un bras en l’air (c’est selon le jugement, car vu ainsi, on dirait plutôt qu’un alien lui sort du cerveau).

Note pour ceux qui ne comprennent rien à ces photos: tête à gauche, le troisième oeil étant sa main).

Révolution!