Trente jours pour écrire dans le cadre du Camp NanoWrimo et je suis fière de dire que je les ai tous pris. Tous pour un seul roman que j’ai écrit du début à la fin et dont le premier jet à été terminé le 23 juin. Un peu plus de trois semaines. Par contre, l’idée me trottait dans la tête depuis quelques semaines (et j’avais un vague début, aussi).

Écrire tous les jours. Parfois beaucoup, parfois passionnément. J’adore! Il arrive que bébé fasse des siennes (tape ici, tape là pour que je change de position… ou juste un coup de fatigue: « on fait une sieste? » ok). J’avoue, je suis faible et je cède déjà à tous ses caprices (ce qui augure mal pour la suite, je sais, ne m’en parlez pas!)

À quelques exceptions près, c’était mon premier mois de vacances. Il en reste un et demie. Trop peu, j’en conviens, même si c’est traître de dire ça vu que la plupart des gens ont seulement deux semaines. Quand même… je le dis. Et je l’assume: les vacances, j’aime ça. Et cette année d’autant plus!

Depuis que j’ai terminé La main de Dieu, je n’ai pas chômé, au contraire! J’ai ouvert mon vieux manuscrit: Le talisman, puis je l’ai refermé deux jours après. Pas qu’il n’est pas bon, mais j’ai voulu jeté un oeil sur mon deuxième manuscrit non terminé, La fille du café. Stratégiquement, j’avais la moitié du Talisman d’écrit, ce qui signifie que j’aurais pu avoir une deuxième histoire terminée en très peu de temps, mais dans ma tête, ce sont les personnages de La fille du café qui ont décidés de me prendre d’assaut. Alors oui, c’est ça que je fais depuis le 23 juin: j’ai repris La fille du café et, ma foi, ça avance bien. Je suis passée de 7 à 16 chapitres et j’arrive à en écrire un à deux par jours. Bref, en juin, j’ai une belle feuille de route… 125 k. Autrement dit: le double de ce que j’ai fait depuis janvier. Yay! Comme chaque mois, le total est inscrit dans mon bilan 2012.

C’est bien beau, tout ça, mais en juillet, j’ai un manuscrit à corriger, un site web à créer et une chambre à faire. Ce n’est pas le temps de se reposer sur ses lauriers! Sans parler de mon plan de cours qu’il va me falloir ouvrir, aussi…

Bref… on ne lâche pas!

 

3 thoughts on “L'heure des comptes…”

    1. Mais oui c’est des vacances 😉 et quand je dirai l’inverse… je pense que j’arrêterai d’écrire 🙂 ou peut-être juste quand bébé se pointera 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.