La rentrée scolaire est là (ou presque). J’ai tellement écrit cet été que je n’ai pas tout terminé ce que j’avais prévu de faire pendant les vacances, alors cette semaine, on met le paquet. La preuve: mon plan de cours est terminé et j’ai transmis mon manuscrit corrigé à mon éditrice ce matin (la deuxième correction, c’est drôlement plus rapide, hein!) Déjà, une bonne partie du travail a été accompli. Il reste le site web qui est bien avancé et voilà… la rentrée peut commencer!

Et sinon… devinez? J’ai terminé mon roman Z, un gros pavé, ce qui m’a permis d’atteindre un 25k dans les dix premiers jours du mois. Un autre tiroir qui se referme (le 3e roman bouclé de l’été). J’ai aussi un roman en vente quelque part sur la sphère du numérique, mais sous pseudo. Après 500 téléchargements gratuits et sachant qu’il est disponible en lecture sur un site, je suis même étonnée d’avoir seize ventes au bout d’une semaine, mais je ne m’en plains pas. Je ne doute absolument pas que ceux qui l’achèteront en auront pour leur argent (c’est qu’il est gros et pas cher, hein). Rassurez-vous, ce n’est pas avec ça que je partirai en voyage cette année!

Comme si je n’avais pas suffisamment de choses à faire, ce week-end, j’ai repris Trois jokers pour l’amour, d’où la question qui a surgi à droite de ce blogue et pour laquelle j’attends vos avis. Aimez-vous qu’il y ait une petite scène chaude dans une romance ou vous préférez les * * * qui laisse la scène en suspens? N’hésitez pas, c’est complètement anonyme. Et moi, ça me permettra de voir si je mets plus ou moins de mots dans le roman en cours. Parce que les jokers, ben… voilà. Devinez ce que c’est, maintenant!

En direct de mon huitième mois de grossesse, je retourne au boulot, parce que, quand il n’y en a pas assez, bien… j’en rajoute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.