Gros mois d’août pour toutes sortes de raison: retour à l’école, plein d’anniversaires (dont le mien) et beaucoup de repas en famille et avec des amis. Août est toujours un mois bien occupé. En plus, cette année, chéri en a profité pour vider sa banque de coupons pour m’emmener au restaurant (avant qu’on soit 3, quoi). Autrement dit, ça été un mois assez occupé en rencontres et en boustifailles… sans parler de tous les cadeaux que je reçois (pour moi, mais aussi pour le bébé). Il n’a pas idée du combien il est gâté, celui-là!

Tout ça pour dire que j’ai réussi à écrire près de 80 000 mots durant le mois d’août (il me reste jusqu’à minuit pour faire le 2 k manquant).

Cela inclut:

  • Terminer Z. (dont la fin reste un peu bâclée et à revoir);
  • Avancer de beaucoup Trois jokers pour l’amour qui m’a un peu lassée et que j’ai laissé en suspens dans un tiroir numérique;
  • Avancer un peu Le talisman (à peine un chapitre de plus);
  • Écrire une, non deux nouvelles pour l’AT Romance et Bit-lit. La seconde est meilleure… enfin… ça reste à relire. De toute façon, moi et les textes brefs… quelle pagaille!

Malgré tout, le travail ne s’est pas situé dans l’écriture, mais plutôt dans la relecture et la correction:

  • Relecture et correction du Mari encombrant euh… de Pour le meilleur et pour le pire (je sais, j’ai du mal avec mon nouveau titre) et envoi vers un monde meilleur. Pour ceux qui suivent le blogue assidûment… il est déjà annoncé ici pour février 2013.
  • Relecture de La fille du café, petits arrangements et envoi. Il est déjà en comité de lecture. (On croise les doigts)
  • Sinon, j’ai relu un tas de vieux trucs: le début du Cercle félin (trop de trucs à modifier) et le début de La mémoire de l’ombre (je ne l’ai probablement pas ouvert au bon moment, je ne suis pas arrivée à y replonger). Il va me falloir revenir dans la correction de ces deux histoires là. Ça va venir… découragez-vous pas, comme dirait La Bolduc.

J’ai commencé une bêta-lecture et un roman (déjà à moitié lu). Pas de crainte, je vais m’y remettre. Il y a des moments où je n’ai pas la tête à écrire, d’autres où je n’ai pas la tête à lire. Dans ces cas là, je photoshop ou je inDesign. Voilà, vous savez tout en ce qui concerne la gestion de mon temps…

Tout ça, plus la rentrée, plus les rendez-vous chez le docteur (qui sont de plus en plus fréquents) et les coups de pieds de bébé pour me dire de changer de position quand il en a marre que je sois à l’ordi… Loin de moi l’idée de me plaindre: je suis en forme. J’imaginais que la fin de la grossesse serait plus difficile, plus fatigante aussi, surtout avec la reprise du travail. Mais pour l’instant, tout roule!

Comme bilan, ça me convient tout à fait (je pensais faire beaucoup moins). J’ai abandonné le CampNano à mi chemin et ça ne me dérange même pas. Autant s’en contenter, je ne suis pas sûre que je pourrai en faire autant dans deux mois…

4 thoughts on “Août, en quelques mots…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.