Menu

Se relire

by idmuse, 7 janvier 2013

Il y a des jours où on a envie de retrouver nos anciens personnages. Ils reviennent nous hanter, comme ça, sans prévenir. Un peu comme de la visite surprise. Et parce qu’il faut bien arrêter d’écrire et corriger un peu ce qui a été fait… on se dit… voyons voir ce texte. Ce jour-là, on ouvre un vieux fichier word qui traîne sur notre bureau et on se dit qu’on va juste y jeter un oeil. Dans les deux cas, on va dire la même chose:

— C’est moi qui ai écrit ça?

Parfois pour dire… « incroyable, je suis un auteur de talent ». Parfois pour se dire… « bordel que c’est mauvais, jette tout ça à la poubelle et va te cacher sous la couette! » Parfois, c’est mitigé… on commence en héros et on finit en zéro.

Morale de cette histoire: parfois, il vaut mieux ne pas ouvrir word avec un vieux fichier… ou alors être prêt au pire.

Je l’avoue, la plupart du temps, le film était bien meilleur dans ma tête.

2 Comments


    • Reply Cancel Reply
    • janvier 7, 2013

    Tellement vrai ! Être surpris en bien ou en mal est le grand risque à la relecture, mais cela peut valoir le coup de faire resurgir un vieux texte non ?

      • idmuse
        Reply Cancel Reply
      • janvier 7, 2013

      Ça dépend ;) quand tu vois le boulot à abattre, parfois tu fais: gosh! Au moins,on est lundi :)

Leave a Reply

Your email address will not be published Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Coup de coeur !