La semaine, en bref

Janvier s’annonce sous le thème de l’éparpillement. iPad et moi, on lit. Oui, finalement, le numérique, on y prend goût quand on a un bon support (je ne dis pas que c’est le meilleur, j’ai eu mal aux yeux, certains soirs), mais contre toute attente, je me suis lâchée lousse dans la romance.

D’abord, j’ai lu la pentalogie de la Chasseuse de la nuit de Frost. Un brin coquin, un brin humoristique, pas à la hauteur (à mon avis) de Queen Betsy où les personnages sont mieux « castés ». Ici, tout le monde parle un peu pareil. C’est l’histoire de Cat (à moitié vampire) et de Bones (un vampire tueur et ex-gigolo, ouais, tout ça) à qui il arrive plein d’aventures. Mon avis: c’est une série qui se lit bien, sans trop se prendre la tête, mais qui ne m’a pas empêché de dormir pour savoir la suite.

Ensuite, j’ai lu Smoking et Layette. Une romance entre un excentrique millionnaire et son garde du corps. Une histoire un peu longue, pas de la grande littérature, mais avec un début pour le moins étonnant. N’empêche, j’avais hâte de savoir la suite.

Je vais essayer de me calmer sur les lectures numériques et de retourner au papier, mais ce n’est pas gagné. Le iPad est drôlement pratique pour lire quand on n’a qu’une main.

Côté écriture, c’est le bordel. J’ai une nouvelle histoire en tête (non, une ancienne nouvelle histoire) dont j’ai jeté le début par écrit (et c’est mauvais, donc à réécrire), je remanie aussi une nouvelle qui va bientôt devenir une novella et que je mettrai sur Atramenta en lecture libre. Je dois poursuivre Un cadeau du ciel avant qu’on me trucide pour avoir la suite. Tout ça, sans parler des corrections éditoriales à apporter à mon manuscrit qui va bientôt sortir.

Ouais… la preuve qu’il faut parfois bosser.

La semaine prochaine, mon défi sera de mieux m’organiser. Et de terminer quelque chose, tiens. Autant boucler un ou deux projets, tant qu’à y être!