De retour…

Même si je n’étais pas vraiment partie, je suis de retour. Parce que j’étais ailleurs, dans d’autres souliers, d’où le silence prolongé de ce blogue. Ce silence, ça m’a permis de boucler une autre histoire. Une énorme histoire, en fait, avec beaucoup de mots. 175 000, dont 100 on été écrits durant le mois de février.

C’est fini.

Alors voilà, on lève le pied, on décroche et on revient au bercail. On s’autorise néanmoins un petit week-end de vacance, car lundi, on corrige. Bah oui, quoi, il faut bien travailler, aussi…