Les commentaires…

La paye d’un écrivain, ce sont les commentaires (pour les blogueurs aussi, mais il arrive parfois que les stats suffisent). Qu’ils soient bon ou moins bons, quoique, à choisir, je préfère les bons, je ne vous le cache pas, il est rare qu’un lecteur prenne la peine de faire un retour sur ses lectures.

Mais parfois, comme ça, un beau matin, je reçois un courriel qui fait chaud au cœur ou alors je vois un commentaire à me jeter en bas de ma chaise sur Amazon, mais sur un livre qui n’est pas recensé ici. N’empêche, ça fait ma journée. Secrètement, évidemment, mais quand même! Et depuis deux semaines, j’avoue que je suis assez choyée de ce côté-là. Ça compense pour les périodes creuses 😉

Bon, oui, j’écris tout ça pour me la péter (hé ouais, parce que y’a pas de preuve), mais aussi parce que mon blogue, je le trouve encore bien beau et que j’avais hâte d’ajouter un nouveau billet (et tester un truc, en même temps)…

Bon, un jour, promis, je reviendrai vous parler de mes bonnes nouvelles, mais pas maintenant. Vous savez ce qu’on dit… il ne faut pas vendre la peau du sushi… euh… enfin, vous me comprenez.