En janvier 2014…

Avez-vous remarqué que, depuis que j’ai recommencé le travail, je blogue un peu plus? Pas assez, je sais, même si j’ai un tas d’idées que je n’ai pas encore suffisamment fait mijoter pour les sortir (et il faudrait une rubrique plus que des billets). Dans le genre… sur la publication, l’autopublication, sur des maisons d’édition à découvrir, sur la façon dont un choisit un éditeur (ou la façon dont on ne choisit pas un éditeur). Bref… disons que c’est tout en vrac dans ma tête. Si j’arrive à faire un tri, j’écrirai 😉

J’ai aussi pas mal lu. Pas autant que je le ferais en vacances, mais autant qu’on peut le faire quand on est malade (2 jours sur le canapé et je fais des miracles avec le ipad). Je songe d’ailleurs à m’acheter une liseuse (une vraie, un truc que j’oserai sortir dans le métro). C’est bien beau le papier, mais c’est plus lourd à porter (moi qui traîne bébé en poussette à la garderie tous les matins, avec mon sac, le sien et tout les reste… je n’apporte même plus mon ordinateur au boulot, c’est dire!)

Je ne commenterai pas mes lectures, mais quand même… sachez que Avant toi de Jojo Moyes, je considère que ça vaut cinq étoiles, mais pas mon vote au prix pour la romance Milady, parce que… j’ai braillé ma vie et j’ai mal dormi (et j’ai sauté quelques pages aussi, mais bon). C’est vraiment une histoire WOW. Quant à Loin de tout, pour qui j’ai voté, il est sympathique, sans plus, mais un peu trop à la sauce « gros sexe à la mode » de ces temps-ci, alors que l’histoire ne l’exigeait absolument pas. Mais voilà, ça se termine bien et je crois que la romance doit bien se terminer. Mais encore là, ce n’est que mon avis. Sinon, petit coup de coeur pour Les anges mordent aussi de Sophie Jomain. Juste à cause du ton. Je l’avoue, j’ai ri en attendant mon tour chez le docteur. Deux et demie durant lesquelles je ne me suis pas ennuyée une seconde. Voilà, je n’en dirai pas plus. Faites-vous votre propre opinion!

Évidemment, j’ai continué à écrire, même si je n’ai rien terminé. J’arrive quand même à mettre un petit nanowrimo de 55 000 mots à mon compteur. Encore un pavé qui n’en finit plus de s’épaissir dans mon ordinateur. Une chose est sûre, quand la tête est prise dans un tas de choses, l’écriture se fait plus difficile. Il faut du temps et de l’espace pour créer. Je ne regrette donc pas d’avoir accordé plus de temps à cette passion en 2013, parce qu’en 2014… je sens que ce sera autre chose. Ma mini to-do list me le fait déjà entrevoir, d’ailleurs…

Sinon, je commence à me dire que je vais bientôt recevoir une sacré pile de correction dans ma boîte de courriels (forcément plein de publications avant juin 2014… ça exige quelques sacrifices d’écriture).

Et même si ça me stressait, la semaine dernière, voilà que je me sens relativement zen avec mes cours. Mes projets sont lancés et je crois que les étudiants ont envie de travailler. J’ai un bel horaire, jamais assez de temps pour écrire, mais pour corriger et préparer mes cours, ça va. Bref, pour le moment, je suis assez contente.

Et votre mois de janvier, ça été?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.