Même si début mai est toujours très rock n’ roll chez moi, je viens de boucler mon bilan d’avril et je suis étonnée de tout ce que je peux y mettre!

  • D’abord, j’ai fini d’écrire (le 1er mai, ça compte?) un interminable pavé de 188 k (ne me demandez pas ce que cela deviendra… je n’en sais absolument rien, et au fond, pour le moment, on s’en fout). Quand même, la majorité du texte aura été écrit en avril (près de 70k ce dernier mois);
  • Le contrat pour la réédition de La Perte est arrivé. Publication à venir en juillet, chez Milady (et le boulot éditorial s’annonce pour mai);
  • J’ai appris que le premier tome du Cercle félin avait été réimprimé (car j’ai reçu plein de nouvelles copies… Ah oui, et jusqu’à jeudi, il y a un concours sur mon facebook, si jamais ça vous dit…);
  • Un roman sous pseudo est paru et il a donné lieu à 2 sorties (ouais, rien que ça), et pour l’avoir vu chez Wal-Mart, j’avoue avoir fait la danse de la joie, c’était très drôle;
  • Les impressions au format papier de la collection Emma de Milady sont (enfin) arrivées (même si elle sont surtout disponibles en France). Ayant reçu ma/mes copie(s), on a souligné l’événement avec mademoiselle Chloé Duval et la digne représentante de Bragelonne au Québec;
  • J’ai su qu’il y a une offre pour traduire deux de mes romans (!!);
  • Ah et, comme je trouve que je ne bosse pas assez (ou que je ne fais pas suffisamment bosser mon éditrice, c’est selon), je lui ai envoyé un tas de synopsis (ajoutez un rire maléfique ici);

Tout compte fait, avril a été un gros mois (je ne vais pas m’en plaindre, il y a eu plein de moments chocolat). Mais j’avoue que je suis la première surprise quand je fais mon bilan, parce que je passe mon temps à essayer de ne pas trop m’attarder sur ces instants éphémères. Je fais la danse de la joie, et juste après, je me remets au boulot (pour créer d’autres moments chocolat, quoi).

En contrepartie (parce qu’il y a un mais…):

  • Je suis malade comme un chien depuis dix jours et les antibiotiques traînent à agir/n’agissent pas, de ce fait la finale de mon 188k… ça reste à voir, mais bon. Pas aujourd’hui, ni demain, ni même en mai.
  • C’est la fin de la session (joie! Sauf que… avant les vacances, y’a beaucoup de boulot! Je suis donc en mode corrections, montage, organisation du festival de fin d’année, préparation des examens…)

Mais dans deux semaines, ce sera la fin de la session (pour de vrai, de vrai, de vrai), et je serai sûrement dans les corrections éditoriales de La Perte. Sinon, j’aimerais beaucoup poursuivre Coeur de verre et boucler la correction du premier tome du Peuple de l’ombre. Bah oui, quoi… les vacances, ça sert aussi à ça!

Et la petite anecdote qui fait sourire: ma postière vient me voir tellement souvent pour me livrer des colis qu’elle « adapte » désormais son horaire avec le mien (si c’est pas la belle vie, ça!)

On va devenir copines, je le sens!