En juillet… c'est vacances!

En juillet, j’ai peu donné signe de vie, car c’était les vacances. Une chose est sûre: elles étaient bien méritées (elles le sont toujours, mais je dois admettre que j’étais particulièrement épuisée, cette année).

Même si j’ai bien décroché, il y a eu quelques éléments notables: dont la sortie d’Après l’orage, le 15 juillet. J’ai aussi reçu un oui pour une nouvelle histoire qui paraîtra sûrement en 2016. J’ai écrit un peu (rallonge d’une nouvelle qui est devenu une novella, soit le double des mots), j’ai relu mon histoire de chalet (qui stagne alors que la suite pousse dans ma tête), et écrit un peu (pour un petit total de 28 000 mots).

Je peux aussi vous parler de ma petite virée à Paris où j’ai été faire un petit coucou à mes éditeurs et j’ai profité de l’occasion pour rencontrer quelques lecteurs. À être en France, il fallait bien que j’en profite un peu!

Après quoi, j’ai décroché complet. Une semaine sans internet, dans la campagne, en famille. On s’est régalés (dans tous les sens du terme) et on s’est bien reposés (des siestes presque tous les jours, faut le faire!) Alors que j’avais prévu terminer des histoires ou boucler mes plans de cours, je n’ai absolument rien fait. Enfin… rien qui ne concerne le boulot, quoi.

Bref… j’ai tout faire pour revenir requinquée ce mois-ci! Reste à savoir si tout ce repos portera fruits! On s’en reparle sous peu! J’ai des plans de cours à finir… hé hé.