Semaine bouclée!

Certaines semaines, j’ai vraiment l’impression que je ne me rendrai pas au bout. Dans les derniers jours, j’avais mon projet de thèse à boucler, car il me faut le déposer et aller le soutenir (je ne sais même pas pourquoi je m’inflige une chose pareille). Ça m’a pris des heures pour écrire 3 pages, c’est fou! En prime, mon directeur (que j’adore, cela dit) ne cessait de tout réécrire. De quoi se sentir nouille à chaque étape du processus. Arg!

Au même moment (sinon, ce n’est pas drôle), j’ai reçu en alternance, les corrections éditoriales de 3 romans (oui oui, à trois jours près). Mais ça, c’était le bout fun! Enfin, pour certains. En prime, j’ai reçu les couvertures! YAY! Mais comme tout ça manquait de défi, une otite m’est tombée dessus. Ah! Et j’avais aussi un oral de vingt minutes sur ma pratique d’écriture hier (oui, avec l’oreille bouchée). Mais ça s’est passé comme un charme! J’ai reçu plein de bons mots pour ceux que j’ai dit (même s’ils n’étaient pas toujours jolis). Cela dit, j’ai aimé faire l’exercice. Ça m,a permis de prendre du recul face à ma pratique et j’en ai parlé avec beaucoup plus de sérénité que j’aurais cru.

Et là, j’ai la sensation d’être en vacances! Mais non, c’est un leurre. J’ai des corrections de travaux, un montage vidéo, un compte-rendu de réunion et plein de lectures à faire!

Tout ça sur fond de vieille musique des années 80!

Go!