Menu

Merci Québec!

by idmuse, 16 avril 2018

C’est épuisée (et avec une oreille bouchée depuis deux semaine) que je me bute à faire mon retour du salon du livre de Québec dès ce soir, avant que mon cerveau retourne au boulot. Même si tout s’est produit il y a peu de temps, j’ai déjà peur d’oublier quelque chose (alors pardon à l’avance).

Tout d’abord: merci à Jenny d’avoir fait le voyage pour une deuxième année consécutive, d’avoir passé la journée avec moi pis ma grande bouche, pis d’avoir écouté mes délires. C’est toujours un plaisir de parler de crabes (pis de toutes, en fait) avec toi. Merci à Pascale qui est venue me gâter avec ses chocolats (oui, j’ai eu des chocolats), ta gentillesse me touche tellement – tu as bien d’autres choses à penser! Merci de faire partie de mes lectrices. C’est vraiment précieux pour moi. Merci à Elisabeth (avec un s) d’être venue me voir avec mon premier tome du Cercle félin, puis avec la suite (Jenny, tu es la meilleure vendeuse que je connaisse!). Quatre ans après la parution de mon premier roman, ça me fait chaud au cœur de voir que ma petite Iz continue sa route.

Une chose est sûre, ce fut deux jours intenses, tout ça grâce à Bragelonne, et surtout grâce à Séléna et à Charlotte (good job les filles!) et la Boîte de diffusion. Merci pour ce moment privilégié, pour les belles rencontres, et aussi pour les livres de la collection Stéphane Marsan (oui, Power est méga doux, j’adore ce format). Merci aussi pour le prix Belle Prose, et encore bravo à Caroline Prévost, la gagnante de cette première édition. Je souligne quand même les finalistes qui se sont rendues à cette étape: Claudia Lupien et Emilie Ratté. Surtout, n’abandonnez pas! L’écriture, c’est exigeant, et pas seulement en temps – j’en sais quelque chose. Continuez! Peu importe ce que les gens disent: la romance, ce n’est pas simple à écrire. C’est même un véritablement tour de force de faire rêver les gens à une époque comme la nôtre. On en a bien besoin!

Je bifurque pour souligner les rencontres rapides au fil des allées: tomber sur Evelyne Gauthier et Magali Laurent dans un même temps, aller chercher une blague poche chez Marie Demers (et la rendre plus louche encore), revoir la douce Catherine Voyer-Léger (avec du soleil plein les yeux!), la gang du BBT et la jasette avec Ericka, toujours prête à se jeter dans des projets fous! Revoir Isabella Mickaelson avec son nouveau roman (merci pour ma copie!) Jaser avec ma gang chez AdA (merci Sonia Alain pour les supports et pour le pep talk aussi!) Petit moment chocolat: pendant que mon graphiste agissait comme caissier et faisait payer mon premier tome du Cercle (pour lequel il a fait la couverture), il m’a fait signe pour que je revienne dédicacé le roman sur le bord d’un comptoir! Merci à cette lectrice d’avoir choisi mon livre parmi tous ceux qui étaient présents!

Et toujours, merci à Chloé Duval, toujours là, avec un soutien incroyable! Même si on a passé deux jours ensemble (ou presque), c’est à peine si on a pu se parler! Faudra définitivement remettre ça bientôt!

Bref, des moments de cet ordre, ça ne s’invente pas! Ça se vit. Et même si je n’ai pratiquement pas de photos, je n’en ai nul besoin. Tout est là, en moi.

Merci!

1 Comment


    • Pascale
      Reply Cancel Reply
    • avril 16, 2018

    J'ai passé un tellement bon salon. C'est devenu une drogue, je ne peux plus m'en passer. lol Je vais devoir patiemment attendre le mois de novembre pour te revoir. Bisous

Leave a Reply

Your email address will not be published Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Coup de coeur !