Après avoir lu le livre, j’ai regardé le film.Je suis quand même encore un peu sous le choc : sombre, triste, dur et quand même beau. C’est étrange comme sentiment. Le même qu’après la lecture : un petit vide, un doute aussi.En même temps, j’admets que le film apporte une dimension différente, mais pas inintéressante au récit.Trouvé sur le net :

Ainsi, dans le livre, la découverte inespérée d’une cannette de Coca-Cola était un passage magnifique, plein d’une sombre nostalgie pour un âge d’or révolu ; tandis que dans le film, cette scène ressemble terriblement à… une publicité pour Coca-Cola.

Pour ce passage, je dois dire que je suis assez d’accord. Pour un film “catastrophe”, il y a beaucoup de placement de produits.

N’empêche, c’est pas très joyeux… il faut être en état pour voir ça !Et comme j’ai ajouté les “pitons” pour ajouter de la vidéo, j’ajoute le “trailer” en prime qui, ma foi, essaie de rendre le tout en film d’horreur (mais ce n’est pas le cas) !

4 thoughts on “La route – le film”

  1. J’ai lu “The Road” il y a quelque mois (peut-être dans la période des fêtes l’an dernier) et c’est vraiment une bonne lecture. Un peu difficile (sur le moral) et je dois dire que j’avais oublié les phrases longues et la pluie de “et”, va falloir que je le reprenne de retour chez moi et que je regarde ça, on dirait que ça m’intrigue ;). Je suis pas allée voir le film et on dirait que ça ne m’attire pas comme film (surtout pas en espgnol :S).

  2. Pour ma part je n’es pas lu le livre, j’ai juste vu le film en anglais (alors que je ne suis pas parfaitement bilingue).Je ne suis pas certaine qu’il se place dans la ligné des films catastrophes (Rien à voir avec 2012, Le jour d’après et autres films de volcan, monstre, tremblement de terre…).J’avoue que j’ai aussi pensé à de la pub quand j’ai vu la canette, mais ça aurait été pareil s’ils avaient pris une cannette de pepsi, 7up, sprite, soda, etc…Ce qui m’a dérangé dans le film c’est plutôt la brocheuse dans la jambe. Je n’aurais pas eu besoin de la voir. Pas parce que je suis trop sensible, mais j’ai trouvé que ça jurait avec le reste du film, qui a un style très “contemplatif” (pour citer Le Clap). Et cette scène ça faisait trop… sensationnel pour moi. Hollywoodien par rapport au reste.Sinon j’ai beaucoup aimé, le film m’a beaucoup marquée. En sortant du cinéma j’avais presque peur qu’on me saute dessus pour me voler mon ipod ! =D Mais la sensation est très agréable je trouve. Tu as raison, c’est un film à voir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.