Nouvel écrit qui s’intitule “Le barman”. Défi : des chapitres de moins de cinq pages (oui, je sais, j’aime les contraintes. Une petite histoire d’amour toute simple, même pas fantastique. Pour passer le temps. Au programme : des personnages un peu superficiels et des sentiments confus, des trios amoureux qui risquent de briser une belle amitié. Pour le reste, on verra.

Après tout, l’important, c’est d’écrire, non ?

Premier jour de pianotage à l’ordi, 27 pages, presque 10 000 mots. Et la soirée est jeune…

Deuxième jour : 78 pages, 26 504 mots. Yay ! Et tous mes chapitres font 5 pages ou moins (bon, ça fait 21 chapitres déjà, mais bon).

3 thoughts on “Le barman”

  1. My god, tu me fais envie. J’ai pas été capable de faire une seule journée de 5000 mots ce mois-ci. Je suis passée proche, à 4500, mais bon!Faut que je le fasse toute la semaine, si je veux réussir. Je pense que je m’en vais commencer tout de suite.

  2. Ok, on dit parfois que je suis une machine à écrire pour publier autant en travaillait à temps plein, mais là, je me fais battre haut la main côté vitesse d’écriture… Mon record est de 8000 mots en une journée, et le résultat a demandé beaucoup de travail.

    1. Oui, je suppose que de ne pas avoir écrit pendant 10 ans a créé ce manque ;)On parle de 6h du mat à 11h le soir ! Et parfois en mangeant devant l’ordi (suis freak, sorry!) Merci de ta visite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.