Je vous néglige, je le sais. Je suis prise par le travail et par ma tante que j’aime beaucoup qui séjourne à l’hôpital suite à un infarctus. En plus, les hôpitaux et moi, ça fait deux ! Mais cet après-midi, elle allait un peu mieux, ce qui est quand même encourageant. J’irai la voir assez régulièrement ces prochaines semaines parce que je suis une fille qui parle et qui rit beaucoup. Et qu’elle en a bien besoin, je crois.Pour ce qui est du travail, la rentrée est toujours signe de plusieurs projets en même temps: vidéo promo, site web, organisation d’évènements divers comme le gleedub (version glee du lipdub), le club d’écriture et tout le reste. En plus de mes nombreux groupes et des corrections: je ne chôme pas !

Par contre, hier, une petite parenthèse sympathique après mes deux jours les plus chargés de la semaine en allant au Saint-Buck pour la sortie du dernier né de Brins d’éternité. Comment je me suis retrouvée là ? Au hasard d’un simple clic via le blogue de Mathieu Fortin, puis leur facebook, puis… voilà ! Une belle surprise! Des jeunes passionnés comme on les aime (nous les profs, devrais-je même ajouter juste pour faire kitsch). Ça tombe bien en plus, j’ai envie de lire ces derniers temps. Aussi ai-je dévoré le numéro 26 dans le bus, au retour. Je me garde le 27e pour la semaine prochaine.