Écriture

La wicca

Me voici décidée de jouer les sorcières, même si j’espérais que mon histoire attende le mois de novembre avant de forcer mes doigts à l’extérioriser. Il faut dire que j’ai tapé trois chapitres, tout jeté, retapé trois nouveaux chapitres. En deux jours, me voici déjà avec 15000 mots.Il m’a fallu faire quelques recherches, car je ne connais absolument pas ce monde : magie, incantations, prières, herbes et potions. Je fais souvent des recherches pour mes romans, mais là, c’est différent : ça m’a pris des semaines avant de trouver le lieu, de trouver les âges et les métiers. En plus de la partie wicca qui n’est pas inintéressante. Je ne m’attendais certainement pas à aller aussi loin ! Il faut dire que les informations que je récolte sont inspirantes et ouvrent bien des possibilités :

La Règle Wiccane

« Si ça ne fait de mal à personne, fais ce que tu veux.»

La Règle de Trois par Trois

« Tout bien et tout mal fait par magie reviendra par trois fois.»

Déjà, il y a matière à faire une jolie histoire, vous ne trouvez pas ?

7 thoughts on “La wicca”

  1. Annalia says:

    Tsk tsk, idmuse, voyons, t’as aucune volonté! Commencer avant Novembre ? Ça va te prendre une autre histoire pour NaNoWriMo. ;)Mais oui, ce sont des jolies règles pour de bonne histoire, ça.

    1. sabina says:

      (je me bouche les oreilles) na nana nanananana n a nan ana na nan ana nan an an nana 😉

  2. 15 000 mots en deux jours? Ma parole, tu pourrais publier 50 romans par année!

    1. sabina says:

      Encore faut-il que les 15 000 mots soient bons :-/Je mijote, puis ça explose (mais ça ressemble à : pas de vie pendant deux jours)

    2. sabina says:

      Et c’est toi qui publie plein de trucs, je te signale 😉

  3. Annalia says:

    Pas de vie pendant deux jours ? Mais voyons, on ne connait pas ça, nous. 😛

  4. idmuse says:

    mouahahha quelle idée : évidemment 😉

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.