Quelque part sur le net, j’ai un texte (que dis-je: une brique!) qui va bientôt atteindre ses 2000 clics [edit: ça y est!]. Ça fait quand même quelques mois que l’histoire dort par là-bas et je suis toujours aussi impressionnée que les gens plongent dans des récits aussi longs, surtout en ligne. Il est vrai que certains le récupèrent au format epub ou pdf, mais comment savoir s’il est lu dans ces cas-là? En fait, s’il y a une chose qu’on sait: c’est qu’on ne sait rien.

À côté, sous le même pseudo, quelques choses de plus long, mais de moins bien (à mon avis). Mis en ligne des mois plus tard, il a déjà le quart des clics du premier à son actif.

La question qui m’anime quand je regarde ces stats c’est: parce que c’est plus court, il y a plus de chance qu’il y ait des clics? Peut-être. Il faut dire que moi-même, je regarde le nombre de pages avant de m’aventurer dans une lecture en ligne. Est-ce que j’ai le temps ou l’énergie pour passer à travers? Hum… parfois je me laisse tenter par des textes plus longs qui m’avalent tout rond.

Parfois, je trouve dommage de ne pas être douée pour écrire des nouvelles. Surtout pour pouvoir les mettre en ligne sur des sites publics. Certains publient beaucoup comme ça: un poème ici et là. Une nouvelle parfois. Leur noms passent souvent. Plus souvent que moi, c’est sûr! Les romans, c’est long à écrire, long à lire aussi. On ne peut pas en sortir tous les jours.

Évidemment, je ne me raconte pas d’histoires: il ne faut pas confondre des clics et des lectures. Une brique de 600 pages, ça prend plusieurs coups pour en faire le tour. Le télécharger n’en cumule qu’un. Parfois, on laisse un commentaire, parfois non, c’est comme ça. Les mots sont plus rares, mais font beaucoup plus sens que les chiffres. Au moins, on sait que ce petit 1, dans la balance, vaut quelque chose de concret.

6 thoughts on “Des lectures et des clics”

  1. Ben je viens de tomber par hasard dessus (c’est mis en avant, mais j’allais par hasard là-bas… Oui, mouahahaha ! Maintenant je peux te faire chanter ! XD )
    Mais sur le site qu’on peut pas la télécharger… Heureusement en fait, sur l’autre site c’est possible 😉 (t’as cumulé les deux sites ou juste un pour tes 2000 ?)
    Bon ça fait qu’un clic de plus parce que vu la longueur, je ne vais pas le lire en ligne !
    Mais ça tombe bien, je viens de finir mon dernier livre en cours… comme ça j’ai un truc à lire pour ce soir 😀

  2. Ah non juste sur le premier les 2000 clics (l’autre y’a genre 2 lecteurs). Il m’arrive d’oublier qu’il traîne par là-bas, mais quand un commentaire tombe dans ma boite de courriels, je suis toujours un peu partagée sur la question. Des envies de tout faire sauter!
    Tu changes de registre ma poulette 😉

  3. Pas tellement, j’ai fini la semaine dernière Philosophie dans le boudoir de Sade(bon honnêtement, c’est… nul. Pédant, avec tout un tas d’alibis “idéalistes” pour arriver à justifier les pires trucs… et franchement, la fille n’est pas objective : dans un dialogue philo, je sais pas moi, il doit y avoir un “dialogue” et pas un béni-oui-oui qui considère tout comme acquis parce qu’on lui dit et qu’on lui démontre illico…) et dans ma liste à lire, le prochain c’était Gamiani de Musset (ou un truc de Restif de la Bretonne avec des paysans et des bottes de foin… mais je préfère Musset 😛 )

    Enfin, y’a quelqu’un qui m’a dit que c’était pas pour une bonne mère de famille ton truc (heureusement que j’en suis une mauvaise ! XD )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.