Les vacances sont officiellement terminées. Demain, c’est la reprise du travail. 

La rentrée des profs, j’ai toujours eu l’idée que c’était une façon de nous jeter dans le bain (avant les étudiants, quoi). Il y a d’abord quelques petites réunions, des retrouvailles entre professeurs, des collègues et ami(e)s, puis lundi prochain: ce sera la véritable rentrée des classes. Les étudiants bien assis sur leurs chaises et prêts pour commencer la session. En général, ces premiers jours de rentrée sont excitants (ce qui prouve que s’il y a stratégie, elle est bonne). On est content de se revoir, on retrouve l’adrénaline du début, on parle de pédagogie, on arrime nos échéanciers, on discute de nos listes de classe et de nos nouveaux projets (eh oui, on fait ça!)

Les premières années, il me tardait de revenir en classe. J’oserais même dire que l’été ne passait pas suffisamment vite à mon goût. Cette année, c’est la première fois que je reprendrais une autre tournée de vacances. Il faut dire que je suis restée loin de mes cours pendant toute la durée de mon congé: pas de taponnage de site web, de préparation de cours, rien. Le calme plat. Un dépaysement grâce à l’appartement de Québec, ma petite virée en France et tout le reste. Je suis restée loin de mes affaires, de mon lit, de mon ordi. Loin de tout, quoi. Autrement dit, j’ai pris de vraies vacances! Je n’ai repris le flambeau pédagogique que lundi dernier: d’abord avec la refonte d’idmuse et la préparation de mes plans de cours, chacun avec une nouvelle activité (ça, c’est chouette, ça m’oblige à changer la structure de certains de mes cours).

Est-ce que je suis fin prête pour la rentrée? Je l’espère! J’avoue que j’avais un grand besoin de vacances (et que j’en prendrais bien encore un peu), mais je ne peux pas trop me plaindre vu le nombre de semaines que j’ai eues. Je suis encore en mode “pyjamas dans mon salon”, même si je n’écris plus. Mon temps oscille entre préparer mes cours et jouer avec mon nouveau site web (idmuse.com, pas le blogue). Je me promène sur les réseaux, je reçois des courriels d’étudiants qui ont jetés un oeil à mon échéancier ou à mon plan de cours, qui ont hâte de revenir, de faire mes projets, etc. C’est le côté motivant du travail, je l’avoue.

À partir de lundi, je revêtirai un nouvel horaire dans lequel je vais essayer de glisser un peu d’écriture. J’ai quelques matins de libres, ce qui n’est pas pour me déplaire, puisque c’est le moment où j’arrive à me concentrer sur un texte.

Attention: on repart!

2 thoughts on “Les vacances sont finies”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.