Voilà que le nano s’amène à pas de géants et que mes idées pour le mois de novembre s’envolent en fumée. Je n’ai même pas poursuivi Le mari encombrant. Il stagne à la moitié (ou presque). Ceci dit, ça ne m’empêche pas d’écrire, mais je suis plutôt loin des histoires pour enfants. Formatons le cerveau et repartons de plus belle, qu’ils disaient (ouais, mais qui!)

À croire que je fais exprès pour patienter jusqu’à la dernière minute avant de me décider sur ce que je vais écrire. Une chose est sûre: je ne sais pas si je pourrais attendre, autrement (quand l’idée est là, le reste suit en général). Le problème, c’est que si je n’ai rien à écrire le premier novembre, je risque d’angoisser… et grave!

Bon: les rêves, les vampires, les télépathes, les sorcières, les miaous… check.

Qu’est-ce qu’il me reste? Des sirènes? Des loups-garous? Des mondes bizarroïdes? Beuh! Je peux sûrement reprendre des éléments déjà utilisés, mais j’ai peur de retrouver les mêmes personnages (ils sont persistants!). J’ai des idées de scènes, mais pas encore un fil conducteur (autrement dit: deux ou trois qui se rattachent ensemble). Pour le moment, ce que j’ai en tête concernent des sorciers (quelque chose qui se situe entre Dons et Wicca, avec des méchants et tout).

En cas d’urgence, j’ai quand même quelques portes de sortie, mais idéalement, j’aimerais mieux commencer quelque chose de nouveau plutôt que de poursuivre La fille du café. Quoique, comme dirait chéri, il serait peut-être temps que je corrige aussi!

4 thoughts on “Plus qu'une semaine…”

  1. Tu corrigeras en décembre !
    Allez, on se motive on trouve et vlan ! On se lance lundi à 23h59+1 !
    Bon, j’ai du boulot moi aussi avant de pouvoir penser à mon plan/scènes… J’ai à peine les personnages, la fin et la couverture XD
    un peu léger pour 50k

  2. Eh, ils sont bien tes vampires, tes hybrides, tes sorcières, tes télépathes et tes miaous !
    Je n’ai aucun doute qu’au premier à minuit tu auras une jolie idée pour ne faire pleurer à pas d’heure. Parfois, mieux vaut ne pas les avoir, comme moi, 15 ans à l’avance. Ça te coupe toute motivation, la veille de départ…

    1. Espérons que ça “pop” au bon moment! Le temps file et je déteste avec des trucs en suspens quand je commence quelque chose…
      grrrrrr!
      Et je ne peux pas écrire quand je n’ai pas un filon (quoique…, les vampires sont bien sortis à partir de rien).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.