Vous n’avez pas fini d’en entendre parler! De quoi? Du nanowrimo! Hier, je disais que j’allais faire les mots “obligatoires” du nano avec de l’âme des choses, finalement devenu le talisman. Ce matin, sachant que je n’aurai pas le temps d’écrire ce soir, je m’y suis attelée. Résultat: 3652 mots (le premier chapitre. Enfin!) Il m’a fallu le terminer, autrement, j’avais l’impression de ne pas avoir le droit de revenir vers Bruno (oui, le Mari encombrant fait encore des siennes).

Ça y est, après la mort d’Aline, je considère avoir le droit de retourner en Catalogne.

Résultat de mon premier chapitre? bof. Pas très enivrant. Autrement, je présume que le nombre de mots aurait sûrement doublé ou triplé. Ceci n’est vrai qu’en parti, mais quand même! Le mari est débarqué hier soir, il y a les portes ouvertes au travail et je suis hantée par un autre personnage! En tous les cas, écrire est long que d’habitude (mais nous ne sommes pas l’été, n’est-ce pas? Il faut bien travailler!)

Je ne suis pas en retard, mais j’admets que novembre m’écrase de tout son poids!

site pédago
%d blogueueurs aiment cette page :