Au début de décembre et parce que je suis devenue addict au compteur de Nanowrimo, je me suis fait une petite feuille de calcul sur Google Docs. Feuille que je laisse toujours ouverte grâce aux onglets épinglés de Chrome (Gmail, Twitter et G.Docs en font partie, sauf lorsque la session va recommencer, on ajoutera G.Agenda).

Le but de l’exercice était de voir si je pouvais me discipliner à écrire tous les jours (comme en novembre, quoi) et à combien de mots je pouvais m’attendre à la fin du mois. Pour l’instant, je ne sais pas vraiment comment répertorier les corrections (ce serait peut-être en pages, il va falloir que je me décide bientôt, quand je vais rouvrir le Cercle félin).

Alors voilà: sur trois histoires, j’ai cumulé un total de 125 912 mots sur lesquels il me faut préciser deux ou trois petites choses:

  • Mi décembre, il y a un -578 mots, parce que j’ai passé une journée à corriger les chapitre précédents et il m’a fallu retirer des mots / réécrire des passages. Je ne peux pas vraiment le calculer en nombre de mots, car il y en a bien eu, mais comme j’en ai retiré plus que j’en ai écrit, je l’ai quand même laissé dans le calcul.
  • Fin décembre, il y a deux grandes barres de plus de 10k, la première est un ramassis de copier / coller (je fusionnais deux documents en un, tout en réécrivant les passages parce que… ça n’allait plus vraiment avec l’histoire en cours) et la deuxième, c’est une vrai de vrai. J’ai écris quatre chapitres en une journée.

Qu’est-ce que j’en tire comme conclusion? J’avoue que j’aime la formule “écrire un peu tous les jours”. Ça me plaît aussi de venir ajouter à mon compteur personnel les mots que j’ai fait dans la journée, ça laisse une trace de ce que j’ai fait, durant le mois. On dirait presque que j’ai une discipline d’écriture (n’exagérons rien, cependant). Il faut dire que j’essaie d’avoir au moins les 1000 mots que suggère Stephen King.

Quoi d’autres? Aujourd’hui, je peux dire que je vais finalement arriver à boucler La perte. Pas aujourd’hui, ni demain, parce qu’il y a trois ou quatre chapitres à refaire complètement et la fin dont je ne suis pas certaine, mais ce mois-ci, ce sera fait, assurément.

Est-ce que je vais continuer l’exercice en 2012? Oui. J’ai déjà fait ma nouvelle feuille de calcul Google. Je ne suis pas naïve non plus, je sais que tout ne se mesure par avec des mots, que tout ne rentre pas dans des cases, non plus. Et puis, en décembre, j’avais des jours de congé, ce qui change la donne, évidemment. Je ne sais donc pas si je serai aussi assidue  en janvier, mais on peut toujours essayer, pas vrai? Écrire tous les jours est une belle résolution (quoique très improbable, la preuve, hier, je n’ai rien fait!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.