Vu la durée du silence sur le blogue, vous avez bien déduit que j’étais coupée du monde et dans une bulle un peu à part, celle de la famille, avec l’arrivée du petit garçon, un magnifique petit ange nommé Danaël (non, je ne suis pas impartiale et alors?)

L’aventure était un peu compliquée, un peu longue. Les eaux étaient rompus, on m’a donc hospitalisée vendredi et j’ai eu droit à une induction qui a précipitée le travail. Du coup, samedi le 6 octobre, à 12h38, naissait mon petit Danaël. Tout aurait été parfait si je n’avais pas de fièvre, car cela a imposé des antibiotiques, à moi, puis au fiston qui a fait une jaunisse et qui a eu les plaquettes en chute libre. Du coup, on a dû prolonger l’hospitalisation et même si nous étions à bout, stressés et fatigués de le savoir malade, l’équipe de Ste-Justine a été en tout point extraordinaire. Vraiment, là-bas, il y a eu un tas d’ange bienfaiteurs pour accueillir le mien et s’assurer que nous repartions dans les meilleurs conditions possibles.

À part dire que je vais bien, que le bébé va bien, qu’il est magnifique et que malgré l’organisation que cela prend… tout est parfait. Nous sommes encore dans notre bulle familiale. Je reviendrai écrire dès que j’en émergerai. Tant pis pour mes personnages sur le feu, le week-end dernier, j’ai créé le plus beau des personnages et ce n’est même pas moi qui vais en écrire l’histoire…

Bisous à tous!

Ah oui, en prime… quelques images!

site pédago
%d blogueueurs aiment cette page :