Il y a des jours où on a envie de retrouver nos anciens personnages. Ils reviennent nous hanter, comme ça, sans prévenir. Un peu comme de la visite surprise. Et parce qu’il faut bien arrêter d’écrire et corriger un peu ce qui a été fait… on se dit… voyons voir ce texte. Ce jour-là, on ouvre un vieux fichier word qui traîne sur notre bureau et on se dit qu’on va juste y jeter un oeil. Dans les deux cas, on va dire la même chose:

— C’est moi qui ai écrit ça?

Parfois pour dire… “incroyable, je suis un auteur de talent”. Parfois pour se dire… “bordel que c’est mauvais, jette tout ça à la poubelle et va te cacher sous la couette!” Parfois, c’est mitigé… on commence en héros et on finit en zéro.

Morale de cette histoire: parfois, il vaut mieux ne pas ouvrir word avec un vieux fichier… ou alors être prêt au pire.

Je l’avoue, la plupart du temps, le film était bien meilleur dans ma tête.

2 thoughts on “Se relire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.