Y’a des jours où on pense faire une petite journée. Comme on n’a plus rien à faire (ce qui veut dire, rien à écrire), voilà qu’on se retrouve à relire, à jouer dans nos vieux fichiers, puis à écrire un résumé, à imprimer un paquet de feuilles, à relier tout ça et à aller faire un tour au bureau de poste (bah oui, quoi, c’est palpitant les bureaux de poste)…

Y’a deux jours je me disais… y’a rien qui presse… et puis voilà que c’est déjà fait.

Bref, y’a des jours comme ça…

DSC03114

Et comme c’est parti, alors… on n’y pense pu. Adieu!

Ah! Et demain c’est… ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.