Deux ou trois fois, ce mois-ci, j’ai eu envie d’écrire un billet de blogue et puis… non. Autant me taire, vu que mes pensées allaient dans tous les sens. Me voici donc pressée de faire un wrap du dernier mois avec quelques petites nouvelles.

Je n’ai pratiquement rien fait du mois (pratiquement). Ce sont les choses qui ont tout fait elles-mêmes. La preuve:

Au début du mois: sortie de La Perte, puis fin de session de fou, examens, corrections, alouette. Le petit est tombé malade (une bonne fièvre, rien d’insurmontable), mais ça nous a valu une visite à l’hôpital (prochain coup, je me coupe une main pour qu’on passe plus vite, et vive le 811 qui nous ont mal informé). J’ai reçu mon contrat pour Milady qui publiera Un cadeau du ciel en septembre prochain. J’ai fait un concours pour La Perte, le livre a été gagné, posté, reçu, toussa. Bref, comme je m’ennuyais, j’ai envoyé un vieux texte à deux éditeurs français avec un message du genre: “c’est de la bombe, c’est trop compliqué par la poste, le veux-tu quand même? Et dans les deux cas, ça été oui en moins de 24 heures” (voir la fille qui danse dans son salon). Maintenant, oublions que c’est parti (et prions en secret).

Sinon, j’ai écrit. Beaucoup. Presque 58 000 mots. Mais je n’ai rien fini. Juin sera mon mois! Non, mais… tsé? Faut bien finir quelque chose, un moment donné!

Et je n’ai pas lu. Enfin, presque pas. J’ai surtout béta-lu, après avoir commencé des romans que j’ai abandonnés. Ce n’était pas toujours une joie. De ce fait, je ferai peut-être un billet sur la béta-lecture un moment donné. Je suis assez contente de mon expérience. À savoir si ça portera fruit, qui sait? (pour ceux que ça intéresse: sadique, je suis).

Ai-je oublié quelque chose? Ah, oui! Dans trois jours, c’est les vacances! Yippeee! En plus, l’été s’en vient!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.