L’année 2014 tire déjà à sa fin, voici venir le temps des bilans. Mais comment raconter une année aussi intense dans un billet de blogue? Essayons!

Du côté des publications…

2014, ça été l’année de mes premières publications papier, toute ma trilogie Le Cercle félin est sortie. Pouf! Tout ce petit monde est né et vole désormais de ses propres ailes. C’est incroyable de voir ses personnages vivre en dehors de soi et de recevoir des commentaires de lecteurs. Merci à tous ceux qui prennent le temps de le faire!

Cela étant dit, je n’oublie pas mes publications numériques pour autant, car deux romans que j’aime énormément ont également vu le jour en 2014 (La perte et Un cadeau du ciel). J’ai vraiment beaucoup de chance que ces textes, pourtant très différents, aient vu le jour dans un temps aussi rapproché (et dans des maisons très différentes). Désolée si j’ai eu l’impression de vous spammer avec toutes mes sorties, mais je ne pouvais pas faire autrement. C’est que… je les aime, mes textes ❤

2014, c’est aussi l’année de mes premiers salons du livre (Québec, puis Montréal). Deux salons très différents, forcément, car Le Cercle félin venait de paraître pour celui de Québec et j’avais 4 publications lors de celui de Montréal (et mon Cadeau du ciel était disponible au format papier, quelle chance!). Des gens avaient lus mes romans et venaient m’en parler! C’est fou! Merci à tous ceux et celles qui ont pris le temps de venir me voir! Et merci également à ceux et celles qui ont choisi mes histoires alors qu’ils avaient l’embarras du choix dans cette énorme foire du livre!

Définitivement, 2014 est l’année où j’ai senti un tournant dans ma vie d’auteure. Parce que j’ai publié (beaucoup), mais surtout parce que j’ai rencontré des lecteurs (et des auteurs aussi, mais ça, c’est une autre histoire). Le plus beau, c’est que mes romans ont permis à des gens de s’évader de leur quotidien. Ça ne vaut peut-être pas un prix Nobel, mais dans un monde comme le nôtre, dans lequel les gens n’ont guère de temps, de savoir que certains prennent deux ou trois heures pour lire les aventures de mes personnages, je trouve que ça vaut largement son pesant de cacahuètes. Merci!

Du côté de l’écriture…

Côté écriture, même si le temps manque toujours autant, 2014 m’aura permis de boucler deux romans (Quoi? Que deux? Oui! * soupir *) Je ne vous mentirai pas, j’ai un tas de textes commencés et non terminés dans mes tiroirs. Du genre… 4 ou 5 trucs à moitié fini, dont trois qui me titillent et un qui est écrit à 75%. Le problème, quand on a beaucoup de textes en banque, c’est qu’il faut les retravailler pour pouvoir les soumettre à des éditeurs. Et comme j’avais beaucoup de publication en 2014, mon temps d’écriture a été un peu (beaucoup) estropié par la relecture, la réécriture et les corrections éditoriales (et ce n’est pas fini).

J’espère donc que les vacances (qui viennent de débuter) me permettront de boucler un ou deux textes de plus, mais j’en doute (je vous ai parlé des corrections éditoriales?)

Sinon, niveau écriture, je me sens beaucoup plus confiante. Mes premiers jets sont définitivement plus solides qu’avant. Pour bosser sur un vieux texte actuellement, je peux vous assurer que c’est vrai. Peut-être que l’expérience entre enfin?

Quelques chiffres…

Vous vous demandez pourquoi je passe mon temps à dire que je suis fatiguée et que je manque de temps? En chiffre, toutes identités confondues, 2014 se résume à 3 publications papier, 3 publications numériques et 2 autopublications numériques (total = 8 publications). Et pour 2015, on ajoute 3 contrats (signés) avec une possibilité de 3 à 7 contrats de plus (une série de 5 tomes, plus deux romans “one-shot”, sans parler des nouvelles, etc.) Oui, c’est vrai que je travaille fort, mais je m’amuse comme une folle aussi, enfin… la plupart du temps (voyez comme je suis honnête, quand même!)

Et le boulot?

C’est vrai que je n’ai pas beaucoup parlé de mon travail, cette session-ci, mais c’est possiblement parce que j’ai cessé de mettre mon site pédagogique à jour. Il faut que je m’y remette, d’ailleurs. Pourtant, j’ai plein de beaux projets en tête pour la prochaine session et j’ai des étudiants inspirants et motivés, ça fait du bien!

Et la famille?

Côté famille… ahhhhhhhhh j’ai le mari et le bébé les plus cutes de l’univers. Quels complices, ces deux-là. J’aime bien les regarder en cachette quand ils lisent une histoire, le soir (parfois, je m’installe avec eux, mais j’ai un peu l’impression d’être dans leur bulle privilégiée). Mon fils a tellement grandit, cette année. Il jase, chante, danse, rigole… et il a une mémoire incroyable. Bon allez, pour le coup, je vous montre à quel point il est adorable:

Et même si je n’ai pas fait tout ce que j’espérais faire en 2014, j’ai quand même eu une super année. Sachant ce qui s’en vient pour 2015, je crois qu’elle sera fort riche en émotion, elle aussi. Espérons que cette belle énergie se poursuive! (Et en relisant mon bilan de 2013, je vois la prévision d’un burn-out en 2015, ouf, j’espère que ça pourra attendre encore un peu!)

Et pour l’heure, devinez ce que j’ai à faire?

cor

P.S. Je ne parle pas de mon bilan lecture, parce qu’il est assez moche ces dernières semaines (trop de trucs à faire), et plusieurs lectures ne sont pas indiquées, car ce sont des bêtas (i.e.: lecture de manuscrits, dont deux qui ont trouvés de bons éditeurs!)

Bref… voilà pour mon bilan! Je reviendrai vous parler de 2015 sous peu (et vous faire peur avec ma to-do-list).

6 thoughts on “Mon bilan 2014”

  1. Bravo pour cette belle (et essouflante) année! 😀

    Wow, tu es vraiment super productive… je t’envie! D’accord, à partir de maintenant, tu seras mon modèle… (heu, peut-être pas, je suis essouflée juste à y penser! lolol)

    De très joyeuses Fêtes à toi et à ta petite famille! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.