En janvier, c’est toujours le temps où l’on se fait des promesses à soi-même. Nouvelle année, nouvelle session, nouveaux projets. Bref, pour moi comme pour bien des gens, l’envie renouvelée de faire de 2016 quelque chose de plus grand que l’année précédente est là, quelque part, même si la pression a tendance à créer l’effet inverse.

Les résolutions, ce sont des vœux pieux de choses qu’on devrait faire. Exemple: s’entraîner davantage, prendre le temps de vivre, être une meilleure maman, un meilleur prof, etc. Je n’ai pas besoin de le dire, c’est là. Ça reste des objectifs de tous les jours et je les garde présent dans mon futur bilan 2016, juste pour ne pas l’oublier…

Du côté de l’écriture, les choses ne sont pas aussi simple. L’auteur dépend de tellement de choses (notamment de la patience que tout prend avant de bouger). 2016 est déjà chargé (moi qui croyais que 2015 l’était!) avec la possibilité de 5 à 8 publications et l’envie de boucler plein de projets qui sont déjà entamés (et pendant que je dis ça, je suis sur un nouveau truc… hé ouais, on ne se refait pas).

En bref…

  • Boucler et soumettre Alice (2 tomes, voire 3) [si possible, au début de février]
  • Relire et soumettre ma dark [en mars-avril 2016]
  • Relire et soumettre La marque du loup, La main de Dieu et La fille du café (à des fins de publication en 2017, oui, je vois loin).
  • Sinon? Écrire… écrire… boucler des projets qui traînent depuis des lustres… encore écrire… Préparer 2017 et 2018, quoi.

C’est tout? Ouais. Avec le boulot et la famille, je ne peux pas demander plus. Surtout que c’est déjà beaucoup! Ah et sinon… une nouvelle maison, avec un petit coin à moi pour écrire. Pour le reste, on verra ce qui en restera à la fin de 2016. Et je me réserve le droit de modifier tout ça dans mon bilan au fur et à mesure que les choses se concrétisent.

J’ai dit que j’essayais d’être plus zen?

 

2 thoughts on “Pour 2016…”

  1. Je t’admire, Suzanne ! J’ignore comment tu fais pour écrire autant tout en ayant un travail de prof, sans compter que tu es aussi une maman. Aurais-tu une femme de ménage, une cuisinière, un homme à tout faire ? Ce que j’admire chez toi, c’est que tu n’as aucun doute sur ce que tu es, ni sur ta créativité; tu l’assumes à part entière, et tu y vas à fond (mon Léon !)! Merci ! Je te souhaite une année 2016 à la hauteur de tes attentes ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.