Je prends dix minutes de mon temps pour venir vous faire un petit coucou. Mai a été affreusement chargé, et je commence vraiment à me dire que, dans ma vie, tout arrive toujours en même temps. Dire que juin est déjà là! et qu’on en est à pratiquement à la moitié! Je ne vois pas les jours qui passent. La bonne nouvelle: c’est que… c’est les vacances! Alléluia!

Mon mois de mai a été à l’image d’une montagne russe. Avec le boulot, le déménagement et un tas de petits soucis… et voilà que toutes mes corrections sont tombées la semaine dernière (en juin, mais peu importe). Heureusement, rien de majeur. Mais recevoir trois manuscrits, la même semaine, on peut dire qu’il y a de quoi avoir la sensation de se noyer. Merci Claire d’être ma bouée de sauvetage, certains jours.

La bonne nouvelle, c’est que je suis enfin emménagée dans mon petit nid douillet (enfin, petit n’est peut-être pas le bon mot), et le douillet viendra au fur et à mesure. Pour le moment, j’adore l’endroit, même si tout déménagement vient avec des tracas. Le changement fait un bien fou, et je compte bien en profiter cet été.

Pour le meilleur et pour le pire est parti chez l’éditeur. D’ici la fin de la semaine, ce sera au tour d’Alice. Après quoi, je serai vraiment en vacances. De tout. Et pour une fois, je n’ai rien de prévu. Pas de voyage, pas de manuscrit à boucler ou à soumettre. Rien du tout. Je me suis déclarée à la retraite pour les prochaines semaines. Au menu, cet été: profiter du soleil, de la famille, du temps qui passe, lire, écrire… vivre, tout simplement.

Ceux qui suivent ce blogue savent que c’est rare que je lève le pieds. Mais cette fois, c’était nécessaire. 16 publications en 3 ans, c’est trop. Et exigeant. Et avec le doctorat qui se pointe en septembre… j’ai intérêt à recharger mes batteries.

Certes, dans quelques jours (vacances obliges), j’aurai certainement des petits moments de doute, et l’envie de planifier la suite et d’envoyer des manuscrits partout, mais je vais essayer de me retenir. Au moins jusqu’à la fin d’août.

Je reviendrai vous parler de mes sorties, mais pour le moment… repos!

Bon été!

6 thoughts on “Mai 2016”

  1. Si tu me fais le coups d’envoyer des manuscrits cet été, je te laisserai te noyer ! Plus de bouée “canard jaune” gonflée à bloque, mais un fusil de chasse bien chargé pour tiré sur la pauvre bête… Quoi j’exagère ? 16 publications en 3 ans, c’est plus de 5 par an ! Rien que ça… Donc on se calme et on lève le pied, Mam’zelle Suzanne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.