2016 a été une année chaotique et 2017 s’en est (un peu trop) inspiré.

Je ne ferai pas un bilan exhaustif de l’année, puisque les faits saillants sont tous regroupés dans la rubrique destinée à cet effet. C’est l’endroit où je vais quand j’ai besoin de réconfort ou que j’ai la sensation de ne rien avoir accompli (ironiquement, ça m’arrive souvent). C’est la page que je modifie à défaut de faire un billet. En bref, il y a eu des publications (mais surtout des re-publications), des contrats, un prix, un voyage, deux salons du livre et beaucoup – beaucoup – de remises en question. Ajoutons à cela le travail, les études, la famille, des gens fatigués et malades, et un décès très douloureux à gérer (si tant est qu’on puisse vraiment “gérer” ce genre de choses). En d’autres mots, 2017 ne me manquera pas.

2018 est une nouvelle année, on se la souhaite bonne, moins mouvementée et plus sereine. J’ai travaillé fort en 2017 pour éloigner tout ce qui me minait le moral depuis trop longtemps. Il y a eu des décisions drastiques à prendre et des deuils à faire, mais c’était nécessaire. J’ai de plus en plus l’envie de faire les choses à ma façon et de m’entourer de gens de confiance. Le bon côté, c’est que l’envie d’écrire est revenu. Depuis deux mois, les idées pleuvent et j’ai déjà plein de projets pour 2018, notamment la publication de 5 romans et la mise en place d’un recueil de nouvelles pour Noël 2018 (en autoédition communautaire, ça va être fun!) Si l’envie vous dit d’y participer, n’hésitez pas à jeter un œil sur l’appel à textes, la date de remise arrive vite (d’ailleurs, il faudrait bien que je m’y mette).

Depuis quelques semaines, j’ai ajouté un lien vers mes objectifs pour 2018, une  to-do-list optimiste, à revoir au fur et à mesure. Petit à petit, je ressors mes textes du tiroir et je les relis avec un regard neuf. J’ai bouclé deux textes en 2017 et j’ai mis La promesse en suspens, alors que j’avais pratiquement terminé. Il y a trop de choses à revoir et je n’avais pas la tête à reprendre des scènes. Le dossier est donc classé pour quelques mois. En revanche, j’ai repris mon (gigantesque) projet Voix que j’ai relu en fin d’année. C’est totalement atypique et déjanté. J’adore! En prime, je suis tout bonnement retombée amoureuse de mes personnages! Ça, c’est définitivement ce que je préfère!

Mais pour l’heure, j’ai un début de session à préparer et plein de nouveaux projets à mettre sur pied pour mes étudiants!

Quant à mes vœux de bonne année, je reprendrai la formule de ma défunte mère, partie il y a déjà vingt ans: “fais attention à ce que tu souhaites, tu pourrais bien l’obtenir!”. Soyez donc vigilant dans vos demandes 😉

Que 2018 vous soit douce!

 

One thought on “Et voilà 2018”

  1. On espère toujours que les nouvelles années soient meilleurs que les précédentes … Je te souhaite du succès , du bonheur , de l’amour et de la sérénité . Et plein de héros à nous faire découvrir et à aimer pourquoi pas . Mais je te fais confiance car tu as une plume magnifique et que tu es douée pour nous offrir de très beaux romans … Plein de bisous 😘 Christine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.